Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Un pèlerinage pour confier la Mission à la Vierge Marie

SANKTUARIUM W LOURDES
EAST NEWS
Partager
Commenter

Se rallier à Marie pour obtenir la propagation de la foi dans le monde. C’est l’enjeu du tout premier pèlerinage international des Œuvres Pontificales Missionnaires qui aura lieu du 22 au 25 mai 2018. Bonne nouvelle, tout le monde peut s’y rendre. À commencer par ceux qui sont sensibles à la nécessité de porter la Mission dans le monde entier.

Lourdes accueillera en mai prochain le premier pèlerinage international des Œuvres Pontificales Missionnaires. Une démarche inédite pour cette organisation séculaire qui souhaite proposer une « rencontre missionnaire universelle » au plus grand nombre. S’appuyant sur la présence de tous ceux qui se sentent interpellés par la question de la mission, les OPM invitent à vivre un temps spirituel dans le sanctuaire marial le plus important au monde.

Pourquoi à Lourdes ? Parce que « le message de la Vierge Marie adressé à Bernadette Soubirous est simple et s’adresse au monde entier. Il est universel et pour tous les temps », soulignent les Œuvres Pontificales Missionnaires. De plus, cette année 2018 coïncide avec le 160e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie. Or ces derniers mois, le pape François a souhaité mettre plus en lumière l’aspect spirituel des activités des OPM. Il a donc invité le mouvement à confier ses missions à Marie. Le Saint-Père n’a-t-il pas récemment institué le lundi de Pentecôte comme fête de « la bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise ». Cette célébration officielle souligne une caractéristique de la Vierge Marie, qui est à la fois Mère du Christ et de l’Église.

La médiation du cœur immaculé de Marie

« Le message de Lourdes est tout à la fois le centre et la source de toute évangélisation ; Marie va, comme dans l’activité missionnaire, approcher Bernadette, la préparer et l’inviter à sa mission » relèvent également les Œuvres Pontificales Missionnaires. Enfin, c’est une sorte de retour aux sources pour les OPM. Pauline Jaricot (1799-1862), à l’origine de l’intuition des OPM, insistait déjà en son temps sur les bienfaits de l’intercession mariale : « Il faut se rallier au cœur immaculé de Marie pour obtenir par sa médiation […] la propagation de la foi », disait-elle. Ce pèlerinage de quatre jours, ouvert à tous, enfants, adultes et personnes malades, n’en est-il pas l’occasion ?

Les Œuvres Pontificales Missionnaires ont pour but de « promouvoir l’esprit missionnaire universel au sein du Peuple de Dieu«  en donnant une impulsion à la coopération, notamment dans les pays les plus démunis, grâce au soutien de nombreux projets (autour de l’éducation, de l’évangélisation, de la catéchèse). Elles sont présentes dans 140 pays. Le pape François les définit comme « des instruments de communion entre les Églises » puisqu’elles rendent possible un partage de personnes et de ressources économiques.

Aujourd’hui, 1 100 diocèses parmis les plus démunis, répartis sur cinq continents, reçoivent une aide grâce aux OPM. qui finance plus de 5 000 projets par an dans le monde. Ainsi, au Mexique, dans le diocèse de Tarahumara, situé dans une région de montagne isolée, l’organisation a soutenu la construction d’une faculté de philosophie, ainsi que d’une chapelle et d’un internat pour les séminaristes. Les OPM soutiennent également, non seulement des séminaires et des noviciats religieux, mais aussi quelques 2 700 projets par an liés à l’éducation et à l’évangélisation.

> Pour en savoir plus

En partenariat avec 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]