Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Les confidences de l’archevêque de Canterbury sur le futur mariage royal

CANTERBURY WINDSOR
Mark Jones / Awarness campaign I CC BY 2.0
Partager

Mgr Justin Welby, l’archevêque de Canterbury, a récemment évoqué le mariage du Prince Harry avec Meghan Markle.

L’archevêque de Canterbury, Primat de l’Église anglicane, s’est confié dans une interview accordée le 16 mars dernier à ITV news. Celui qui célébrera le mariage de Harry avec Meghan Markle le 19 mai prochain en la chapelle de Saint-George de Windsor est également revenu sur le baptême de l’actrice américaine : « un moment beau, sincère et très émouvant. ».

Interrogé sur la manière dont il se prépare au futur mariage royal, Mgr Justin Welby a répondu le plus simplement possible : « Vous savez, au cœur de cet événement, il y a deux personnes qui sont tombées amoureuses l’une de l’autre. Elles s’engagent à vie, elles se lient par des paroles et des pensées belles et profondes. Elles le font en présence de Dieu, a souligné l’archevêque. Vous priez pour qu’ils aient la force d’accomplir leurs vœux. Et vous cherchez à le faire d’une manière qui respecte leur intégrité et qui honore leur engagement ».

Un baptême « sincère et très émouvant »

Dans la perspective de ce mariage, Meghan Markle a été baptisée par Mgr Justin Welby le 8 mars dernier. Le Primat d’Angleterre n’a pas souhaité revenir sur le déroulement de l’évènement qui s’est tenu dans un cadre strictement privé. Il a simplement confié que cet instant « était très spécial, très beau, sincère et émouvant ».

La crainte de la gaffe

Dans un registre plus badin, l’archevêque de Canterbury a confié sa crainte de commettre une erreur au cours du mariage princier qui devrait être suivi par des millions de téléspectateurs à travers le monde : « Contrairement à des mariages récents, je ne dois pas laisser tomber l’anneau et je ne dois pas oublier de prononcer les vœux comme je l’ai fait pendant la répétition de mariage de l’un de mes enfants ! Clairement, mes nerfs ont déjà commencé à me jouer des tours… » Mgr Justin Welby avait déjà célébré le mariage du prince William et de Kate Middleton en avril 2011. Et tout c’était très bien passé.

Tags:
mariage
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.