Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 28 septembre |
Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons
home iconCulture
line break icon

Elle crée un parfum à partir des odeurs de la cathédrale de Rouen

Cécile Vialla.

Caroline Becker - Publié le 19/03/18

En Normandie, la maison de parfum Berry s'est lancée un pari fou. Emprisonner dans un flacon les odeurs d'un lieu saint pour en créer un parfum. Et pas n'importe quel lieu ! La cathédrale de Rouen, un des plus célèbres monuments gothiques de France.

Capter l’odeur d’un lieu puis l’enfermer dans un flacon, mission impossible ? Pas pour Cécile Vialla, co-dirigeante de la parfumerie Maison Berry à Rouen, et créatrice d’un parfum unique baptisé « Cathédrale ». Installée à Rouen depuis 2010, la parfumerie commercialise une trentaine de marques de parfumeurs indépendants. Mais pas question de se cantonner à ça. Cécile Vallia et Charles Berry, les deux fondateurs, ont naturellement eu envie de raconter leurs propres histoires olfactives avec des collections personnelles.

Par tk — Travail personnel, CC BY-SA 3.0,
Cathédrale de Rouen.

Inspirés tous deux par leur Normandie, ils décident de créer un parfum à partir des odeurs d’un des monuments phares de la région : la cathédrale de Rouen. L’idée a germé suite à la grande exposition consacrée aux cathédrales, présentée à Rouen en 2014. « À chaque fois que je rentre dans une cathédrale ou dans un lieu saint, il y a cette odeur qui me saisit », confie Cécile Vialla à Aleteia.

© Alan Aubry
Maison Berry.

Extraire les odeurs de la pierre

Mais comment extraire les odeurs d’un monument ? Pour mener à bien son projet, Cécile Vialla rencontre des étudiants en chimie de l’université de Rouen. Elle y découvre alors les moyens technologiques permettant de capter les molécules olfactives volatiles contenues dans n’importe quel objet. « J’ai demandé aux étudiants si grâce à des échantillons de la cathédrale je pouvais trouver les odeurs qu’il y avait dedans. Ils m’ont répondu que c’était possible ».

Sans attendre, Cécile Vialla demande toutes les autorisations nécessaires au prélèvement d’échantillons, auprès du diocèse et des Monuments de France. L’accord obtenu, elle prélève, en présence de l’architecte des Monuments historiques, plusieurs échantillons en grattant tout doucement les murs de la cathédrale. Douze échantillons au total sont prélevés. En laboratoire, les outils technologiques détectent les odeurs emprisonnées au fil des siècles par la pierre. Grosse surprise parmi les échantillons : un prélèvement effectué dans la crypte révèle la présence de limonène, une molécule à l’odeur exquise de citron et d’orange.

© Konstantin Subbotin
Parfum Cathédrale de la Maison Berry.

Sublimer et non copier

Il a fallu ensuite un an à Anatole Lebreton, le « nez » du projet, pour créer le parfum définitif : « Cette fois-ci je n’avais pas seulement mon imagination mais aussi des données scientifiques et c’était passionnant de devoir, à partir de toutes ces données, sublimer ou faire exister la recréation de la cathédrale en 3D olfactif. » Mais attention, il ne s’agit pas d’une pâle copie d’odeur. « Ce n’est pas une copie mais de la sublimation d’odeur, car nous sommes là avant tout pour créer un parfum », souligne Cécile Vialla. Mêlant des notes de bergamote, cèdre de l’Atlas, lavande de Séville Oliban, pierre froide, mousse, murs et benjoin, la fragrance se veut un subtile hommage à la cathédrale. Odeur mixte destinée à une utilisation corporelle, la senteur sera peut-être déclinée sur d’autres supports, comme des bougies.




Lire aussi :
En images : les 10 églises les plus hautes de France

Ce projet qui a reçu un accueil favorable, encourage la Maison Berry a continué dans cette voie. À partir de la rentrée prochaine, la Maison va travailler en collaboration avec un doctorant pour élaborer des parfums d’autres lieux saints : Notre-Dame de Paris, le Mont Saint-Michel, la cathédrale de Chartres… Cécile Vialla fourmille d’idées. La Normandie, qui reste une source inépuisable pour ces deux parfumeurs, ne se résume pas à ses monuments. Le duo a également crée une collection inspirée des héroïnes normandes. La collection Jehanne, déclinée en cinq parfums, fait ainsi référence à Jeanne d’Arc sous tous les aspects de sa vie : Enfance, Pureté, Conquérante, Libératrice, Mystique.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
2
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
3
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
4
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
5
Anna Ashkova
Prière à saint Côme et saint Damien pour demander une guérison
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
MATTHEW CARAVAGGIO
Abbé Gaëtan de Bodard
Comment le Seigneur veut la première place dans nos vies
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement