Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Comment bien choisir sa médaille de baptême ?

© Charlotte Lapalus
Maison la Couronne / Médaille Notre Dame de la Confiance
Partager
Commenter

Traditionnellement offerte par le parrain ou la marraine, la médaille de baptême revêt une importance toute particulière. Ce petit bijou, symbole du baptême, sera conservé toute sa vie par la personne baptisée. Aleteia vous propose quelques conseils pour vous aider à choisir le bon modèle !

« Je te baptise au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit ». C’est par ces mots que le prêtre donne le sacrement du baptême, le premier de la vie chrétienne. Marqué du signe de la croix et plongé dans l’eau, le nouveau baptisé renaît à une vie nouvelle. « Par le baptême, le Dieu tout-puissant, Père de notre Seigneur Jésus-Christ t’a libéré(e) du péché et t’a fait renaître de l’eau et de l’Esprit, dit encore le prêtre. Toi qui fais maintenant partie de son peuple, il te marque de l’huile sainte pour que tu demeures éternellement membre de Jésus-Christ, prêtre, prophète et roi. » Traditionnellement, pour l’occasion, le parrain et la marraine offrent une médaille de baptême à l’enfant. Mais il ne faut pas hésiter à associer les parents afin d’être sûr de faire le bon choix ! S’il est recommandé d’avoir un coup de cœur, plusieurs critères peuvent être pris en compte.

La représentation de la Vierge et celle de la Vierge à l’Enfant très appréciées

« Il n’y a pas vraiment de règles fille/garçon, ce choix peut être fait en fonction des traditions familiales ou tout simplement des goûts personnels », explique Mathilde Dumon de la Maison La Couronne, entreprise familiale qui propose depuis plus de 25 ans une large gamme de médailles et de bijoux en or 18 carats. « La représentation de la Vierge et celle de la Vierge à l’Enfant sont très appréciées car l’enfant est mis sous la protection de la Vierge Marie. Certains privilégient une médaille choisie en fonction du prénom de l’enfant ou de l’attachement à un saint comme la médaille de saint Joseph ou de la Sainte Famille », détaille-t-elle. D’autres choisissent des symboles comme l’Agneau pascal, une croix ou simplement une colombe représentant l’Esprit saint.

La Couronne
Médaille de baptême Notre Dame de tendresse.

Et quelle place pour les anges ? « Pour mon filleul, Gabriel, j’ai choisi un ange », explique Marie. « Cela faisait d’autant plus sens que nous choisissons, traditionnellement dans notre famille, le saint patron de l’enfant comme modèle pour sa médaille de baptême ». L’ange peut également être un choix plus adéquat si la famille dans lequel va grandir l’enfant baptisé n’est pas pratiquante. « C’est un symbole moins connoté », assure un jeune parrain qui a choisi ce modèle pour son filleul dont les parents ne sont pas pratiquants.

La Couronne
Médaille de baptême ange gardien.

Si cela est plus rare, il arrive également qu’une croix soit offerte à la place de la médaille de baptême. « Notre fille a reçu une croix éthiopienne en guise de médaille de baptême », se rappelle un père de famille. « Cela avait du sens car elle a été baptisée dans cette région du monde ». La croix est également un choix plus courant lorsqu’il s’agit du baptême d’un adulte. La maison La Couronne propose ainsi une série de croix dessinée par l’artiste Arcabas. Il est possible de les personnaliser en faisant graver la date du baptême par exemple.

La Couronne

L’or 18 carats garantit un résultat et une longévité

Concernant la matière, la maison La Couronne ne propose que des médailles en or 18 carats.  « Cela garantit un résultat et une longévité à nos bijoux qui pourront ainsi être transmis de génération en génération », précise Mathilde Dumon. La taille la plus courante d’une médaille de baptême est de 18mm, mais il y en a des plus petites (de 13 ou 15mm) et des plus grosses (de 20, 22mm ou plus). « Généralement nous gravons le prénom et la date de baptême ou de naissance. Nous conseillons de mettre la date de baptême car l’enfant se souviendra de sa date de naissance et pas forcément celle de son baptême, cela restera un beau moyen de s’en souvenir », indique Mathilde Dumon.

Pour mémoire, le prix de la médaille de baptême sera fonction de la matière choisie, de son poids, de sa taille et de son motif. Pour une médaille en or, il faut compter en général entre 200 et 300 euros. Conservée tout au long de la vie, la médaille de baptême rappelle au baptisé sa foi et l’amour infini que Dieu lui porte. Devenu chrétien, il est appelé à vivre selon l’Esprit de Dieu. Plus ou moins conscient de cela, certains la portent par automatisme ou par coquetterie. Mais le sacrement demeure. Authentique et éternel.

En partenariat avec

Tags:
baptême
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]