Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

ThéoDom, les youtubeurs de la théologie

Partager

Vous avez manqué les cours de catéchisme ? Les dominicains ont leur propre site ludique d'initiation aux questions sur la foi.

Lancé en janvier 2018, ThéoDom est un site internet de formation aux grandes questions de la foi chrétienne. Animé par des jeunes frères dominicains de la Province de France, le site est alimenté par des quizzs, des débats et des vidéos construites sur le même format que celle de youtubeurs comme Norman ou Cyprien. L’unique différence, le sujet : la théologie.

Frère Jacques-Benoît Rauscher, dominicain, responsable du site TheoDom confiait à Aleteia que le site est né à la suite du constat qu’il y avait une nouvelle demande de formation de la part des jeunes croyants : « Nous l’avions déjà constaté « sur le terrain ». Avec quelques frères, nous avions déjà lancé une session d’été pour initier à la théologie les 20-35 ans. Mais il est vrai que c’est en lisant l’article paru en 2016 sur le site Aleteia intitulé, « Chers prêtres, je vous en prie, formez-nous », que j’ai eu comme une piqûre ! Je l’ai envoyé aux autres frères qui portaient les mêmes questionnements ».

« Des personnes appellent, supplient presque de recevoir une formation et nous resterions les bras croisés ? », s’interroge le responsable du site. Une piqûre qui a, en effet, résonné aux frères comme un rappel de leur vocation : « L’Ordre dominicain a pour mission d’annoncer la Parole de Dieu et de transmettre la vérité de la foi », nous précise le site internet des religieux.

Une des particularités, et un point de vigilance du frère Jacques-Benoit Rauscher, fut l’accessibilité à la formation : « C’est une proposition gratuite (…) mais cela nous place dans la perspective de la mendicité qui est celle de notre tradition dominicaine. Même s’il s’agit d’un site de formation, nous n’avons pas voulu qu’il soit un site payant, mais que chacun donne pour permettre aux autres de recevoir ces enseignements (…). On ne paie pas pour recevoir un service de formation : c’est avec les autres et aussi grâce à eux que je peux recevoir un enseignement. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]