Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Quatre conseils pour faire du sport en famille

Partager

La pratique du sport en famille est bonne non seulement pour la santé, mais aussi pour développer sa sociabilité. Elle permet à l'enfant de renforcer les liens avec ses parents et de garder plus tard de merveilleux souvenirs de ces moments privilégiés passés en famille.

Faire du sport ensemble enrichit les liens entre les parents et les enfants. Partager des émotions sportives permet à l’enfant de se sentir plus proche de son père ou de sa mère. Il ressent plus fortement leur confiance et leur soutien.

Cette pratique est aussi un excellent moyen de transmettre à l’enfant le goût du sport et de ses valeurs : le courage, le dépassement de soi, le respect de l’autre (qu’il soit partenaire ou adversaire) mais aussi l’effort, la solidarité et l’esprit d’équipe. En outre, le sport nous fait vibrer et nous procure du plaisir : n’est-ce pas la meilleure motivation possible ? Aleteia vous propose quatre conseils à suivre pour passer à l’action en famille !

1. Marchez dès que possible 

La marche est bonne pour tous les âges. Certains experts conseillent de faire 10 000 pas par jour (environ 7 km) pour rester en forme. Si ces chiffres vous effraient, pas de panique ! Il vous suffira, pour commencer, de donner rendez-vous à votre enfant à la sortie de l’école et de rentrer avec lui à pied à la maison.

Si vous avez un chien, voici une nouvelle occasion de faire une promenade en famille, idéalement deux fois par jour. Vous devez vous rendre à un autre rendez-vous plus loin de chez vous ? Garez vous alors à 15 minutes de votre destination et terminez votre trajet à pied.

2. Accompagnez vos enfants au parc

Si vous en avez le temps, jouez le plus souvent possible avec vos enfants quand ils sont au parc. Faites la course avec eux, grimpez dans les aires de jeu, poussez les balançoires. Lancez-vous dans une partie de cache-cache ou de poursuite. Et, surtout, ayez toujours le réflexe de prendre un ballon avec vous !

3. Organisez des travaux domestiques en famille

Partager les tâches ménagères est une manière beaucoup plus amusantes d’en venir à bout. Cette méthode permet d’éviter l’ennui habituel des corvées routinières. Pour les rendre plus ludiques, inventez des concours et des prix à gagner. En parallèle, n’hésitez pas à organiser, de temps en temps, un grand ménage de printemps tous ensemble.

Vous avez un espace en extérieur ? Jardinez, ramassez des feuilles, installez des équipements de sport pour les utiliser en famille. Cela permettra d’améliorer l’ambiance familiale, la propreté de la maison… et la santé de votre corps !

4. En fin de semaine planifiez une escapade

Pour les enfants, toute escapade est une nouvelle aventure qui commence ! Que ce soit une randonnée pédestre, un tour à vélo ou une virée en roller, la découverte est au bout de la rue !

– Un tour en vélo

Plaisir qui se savoure à tous les âges, la virée à vélo reste un classique indémodable. Même si vous restez dans votre quartier, n’hésitez-pas à varier vos itinéraires pour surprendre vos enfants.

Côté santé, le vélo renforce la condition physique. Il aide à mincir et a des effets très bénéfiques sur les poumons et le cœur. Veillez à ce que vos enfants gardent une position correcte pour renforcer leur colonne vertébrale, souvent malmenée en semaine par des cartables bien lourds à porter.

– Mettez vous au roller

Très à la mode, le roller est une bonne alternative au jogging. Pour les enfants, il offre l’avantage d’un excellent jeu de plein air.

Le roller renforce les muscles en oxygénant l’organisme et sollicite moins les articulations que la course à pied. Vous n’aurez aucun mal à convaincre vos enfants de pratiquer cette activité beaucoup plus amusante que le jogging.

– Faites une randonnée

La Fédération française de Randonnée pédestre déconseille de partir en randonnée avec un bébé de moins de 7 mois : sa colonne vertébrale n’est pas suffisamment musclée pour supporter longtemps la position assise. C’est vers 4-5 ans que vos enfants peuvent s’initier à la marche. Si c’est la première fois, allez progressivement ! Commencez par une petite balade de deux heures. Apprenez leur à marcher de façon régulière, pas trop vite, sinon ils risquent de s’essouffler et de perdre le rythme. Emmenez dans votre sac à dos des imperméables, des vêtements chauds, des chapeaux, de l’eau, une crème solaire écran total, une carte, une boussole et une trousse de secours.

Soyez bien équipés, avec de vraies chaussures de marche pour tout le monde, même pour les plus petits. N’oubliez pas de faire des pauses toutes les deux heures pour boire de l’eau et prendre un en cas. N’oubliez pas non plus de mettre de la crème solaire aux enfants et, s’il fait chaud, de faire des pauses à l’ombre.

Enfin, choisissez des itinéraires qui contiennent des attractions, comme des châteaux, des rivières ou le contact avec des animaux en liberté. La marche est une activité qui se marie très bien avec une découverte touristique.

 

 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.