Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Mort du docteur T.B. Brazelton, le pédiatre qui « a montré au monde que les bébés sont des personnes »

family
By HannaMonika | Shutterstock
Partager
Commenter

Le célèbre pédiatre américain Thomas Berry Brazelton est décédé mardi dernier à l’âge de 99 ans. Il s'est notamment fait connaître pour avoir révolutionné la façon de considérer les nouveau-nés.

Thomas Berry Brazelton, mondialement connu pour avoir révolutionné notre compréhension du développement psychologique des enfants, est à l’origine d’une profonde évolution des mentalités en ayant été le premier à considérer « médicalement » les enfants en tant que personnes. Il « a montré au monde que les bébés sont des personnes dès le début », a déclaré le Dr Joshua Sparrow, un de ses collègues et amis de longue date.

DR. THOMAS BERRY BRAZELTON
ALA The American Library Association | Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

Une reconnaissance des enfants en tant que personnes qui bouleversa les mentalités

Avant que le Dr Brazelton ne commence à pratiquer la médecine au début des années 1950, les pratiques concernant les bébés et l’éducation des enfants étaient assez autoritaires. On pensait que les nourrissons ne pouvaient pas ressentir la douleur. Les parents étaient tenus d’établir des horaires stricts, d’exiger l’obéissance et de s’abstenir d’embrasser ou de câliner. Les bébés devaient être nourris toutes les quatre heures, à l’heure, et de préférence au biberon. Lorsque les enfants étaient hospitalisés, les parents avaient peu ou pas d’heures de visite.

Jugeant ces pratiques insensées, « Thomas Berry Brazelton a mis le bébé au centre de l’univers », a déclaré en 2009 le Dr Barry Lester, pédiatre et directeur du Centre d’étude des enfants à risque de l’Université Brown. « Il est plus que tout autre responsable du retour à l’accouchement naturel, de l’allaitement et de la permission accordée aux parents de rester avec leur enfant hospitalisé. » Le docteur Brazelton a également travaillé avec le Congrès pour adopter une législation en faveur du congé parental.

Observer son bébé pour mieux le comprendre

Le titre du mémoire d’études du célèbre pédiatre renferme en lui-même toute sa philosophie pour comprendre les enfants : « Apprendre à écouter ». En 2013, soit cinquante ans après et quelque 25 000 jeunes patients plus tard, lors d’une interview à la radio de Boston, il a donné un conseil tout simple à des parents épuisés : « Vous pouvez comprendre votre bébé en regardant son comportement. »

Bébé fille
© Unsplash

Le New York Times rapporte que le Dr Brazelton avait un talent remarquable pour manipuler les bébés et susciter des comportements que personne avant lui n’avait remarqués. Il a développé des stratégies pour faire en sorte qu’un bébé soit calme, qu’il s’endorme, ou qu’il revienne à un état d’alerte. Plus il travaillait avec les nouveau-nés, plus il réalisait qu’ils sont complexes, réactifs et compétents dès la naissance, utilisant le comportement comme langage. Le mouvement d’un bras ou d’une jambe dit s’ils se sentent bien ou stressés. « Regarder l’enfant, découvrir ce qu’il essaie de vous dire et le laisser vous guider », sont ses maîtres-mots.

L’échelle de Brazelton

Les médecins connaissent Brazelton notamment pour son échelle d’évaluation comportementale néonatale, parfois appelée échelle de Brazelton, publiée en 1973. Elle est encore utilisée dans les hôpitaux et la recherche pour évaluer les réponses physiques et neurologiques chez les nouveau-nés et pour évaluer le bien-être émotionnel. Elle permet d’adapter les soins au bébé dans les unités néonatales.

Top 10 For Her
  1. Les plus lus
    |
    Les plus partagés
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]