Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Le Christ au Marais

PD
Église Saint-Gervais, Paris
Partager

Jusqu'au 18 mars, se tient la 21e semaine du Marais chrétien, un événement organisé par Art, Culture et Foi et soutenu par la Ville de Paris. Cette année, c'est la lumière qui est mise à l'honneur.

Bienvenue dans le Marais, où boutiques branchées, hôtels particuliers, musées et enseignes de modes attirent les flâneurs. Mais alors que le 24 février dernier, le pape François a rencontré les artistes de la « Diaconie de la Beauté », la Semaine du Marais chrétien propose de découvrir d’autres facettes de ce lieu illustre. Chaque année, elle réunit catholiques, protestants et orthodoxes et cherche à mettre en avant les origines juives de la foi chrétienne.

En plein cœur d’un quartier cosmopolite, cet événement apparaît comme un formidable outil au service de la foi et de l’Évangile, instigateur d’un dialogue entre croyants et non-croyants à travers la culture. Mairies, temples et églises du quartier accueillent une quarantaine de manifestations : concerts, visites guidées, conférences, expositions, projections de film…

Retrouver la dimension spirituelle de l’art

L’aventure commence en 1990 : le père Hubert Vallet, curé de l’église Sainte-Elisabeth-de-Hongrie, pressent que ce quartier riche en architecture, galeries et œuvres d’arts peut devenir un fabuleux levier d’évangélisation. Le cardinal Jean-Marie Lustiger, alors archevêque de Paris, soutient l’initiative et inaugure la première édition, qui ouvre une longue série.

Philippe Duris, l’un des organisateurs de l’événement, explique que le projet initial de cette semaine est de retrouver la dimension spirituelle de l’art en tirant profit de ce quartier merveilleux, tout en ayant à cœur de rester présent au monde actuel. « Notre souci, précise-t-il, est d’être ouvert à tous ».

Quand l’art parle de lumière

Le thème de cette édition est « Lumière » : dans la peinture, en musique, dans les églises ou au cinéma.  Ainsi, l’on peut suivre des visite guidées autour des vitraux à Notre-Dame de Paris, à Saint-Gervais ou à Saint-Merry, écouter des chants gospels traditionnels aux Blancs-Manteaux, participer à une conférence sur la représentation de la lumière dans l’icône à l’église Saint-Denys-du-Saint-Sacrement ou encore savourer le Requiem de Gabriel Fauré par le Chœur « Jubilo Canto » dans cette même église.

Cette semaine résonne comme un écho à l’invite du pape François qui, dans son adresse du 24 février, a rendu grâce pour la diversité des talents et a rappelé aux artistes qu’ils étaient appelés à développer leurs dons au service du prochain et de toute l’humanité, les encourageant « à promouvoir une culture de la rencontre » et à « construire des ponts entre les hommes ». Avant d’ajouter que l’Église comptait sur eux pour « rendre perceptible la beauté ineffable de l’amour de Dieu ». Vaste programme…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]