Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 18 mai |
Saint Eric de Suède
home iconActualités
line break icon

Une veillée de prière pour les personnes de la rue

Chameleons Eye / Rex Fe/REX/SIPA

Isabelle Cousturié - Publié le 15/03/18 - Mis à jour le 15/03/18

Une grande veillée de prière fraternelle pour et avec les personnes de la rue est organisée ce jeudi 15 mars à l’Eglise Saint Leu – Saint Gilles (Paris) avec le père Guy Gilbert.

Comme l’an dernier, cette veillée sera animée par le groupe de prière ABBA, un groupe de jeunes, fondé en 2000, pour témoigner de l’Amour et de la Miséricorde de Dieu et apporter Jésus au monde, jusqu’aux périphéries.

Bienfaiteurs, personnes de la rue et personnes en prostitution, bénévoles, salariés, volontaires et parisiens de tous horizons … Tous ensemble pour faire communauté en priant et vivant un temps de miséricorde… C’est l’objectif de cette veillée organisée par l’association humanitaire « Aux captifs, la libération « , fondée en 1981  par le père Patrick Giros (1939-2002),  prêtre du diocèse de Paris, pour faire « entendre le cri de la rue » que personne n’entend. Depuis, des programmes et des partenariats ont été mis en place pour toujours mieux accompagner les différents publics rencontrés dans la rue : un Espace Solidarité Insertion (ESI), des maraudes, un programme pour les mineurs isolés, des prières-rue, des ateliers de recherche d’emploi ou encore des séjours de rupture…  Les maraudes, ou tournées de rue, sont une forme de la visite à domicile. Il s’agit pour les bénévoles d’arpenter les rues équipés d’un thermos de cafés et de quelques biscuits, à présenter à chaque SDF rencontré. Concept, dont le fondateur est un des pionniers, et aujourd’hui abondamment pratiqué et institutionnalisé par de nombreux mouvements et associations humanitaires ou caritatifs.


PATRICK GIROS

Lire aussi :
Le charisme du père Giros : le plus pauvre des pauvres

Cette année la veillée accueille le père Guy Gilbert, le curé des loubards, qui s’occupe de délinquants ou d’ex-délinquants pour les « faire repartir en ligne droite », comme il dit. Sa devise « Personne n’est perdu, personne n’est irrécupérable » qui rejoint celle de l’association « Aux captifs la libération » dont le principal fondement consiste à « rejoindre l’autre dans sa souffrance profonde et à l’accompagner vers un chemin de réconciliation ». Plusieurs témoignages de rue seront également entendus.

Tags:
pauvressdf
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
2
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
5
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
6
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
7
DIVINE MERCY
Philip Kosloski
Le pouvoir de la prière de 15h à la Divine Miséricorde
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement