Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Québec : ils refusent une augmentation… par égard pour leurs collègues

MONTREAL HOSPITAL
Partager

À Québec, plus de 900 médecins et étudiants ont signés une lettre pour protester contre l’augmentation de leur propre salaire. Une mobilisation insolite. Et pour cause.

« Nous, médecins québécois qui croyons en un système public fort, nous opposons aux récentes hausses de rémunération. » Signée du conseil d’administration des Médecins québécois pour le régime public (MQRP) — organisation regroupant médecins, omnipraticiens, spécialistes, médecins résidents et étudiants en médecine — la lettre, adressée le 25 février au gouvernement québécois, s’indigne de l’augmentation de leur revenus négociée par les fédérations médicales.

Refuser l’augmentation pour redistribuer l’argent public

La cause de cette protestation ? Ce sont les conditions de travail « très difficiles » des autres professionnels de santé avec lesquels ils travaillent, comme les infirmiers. Les médecins s’inquiètent également du sort de leurs patients. « Nos patients vivent avec le manque d’accès aux services requis à cause des coupures draconiennes des dernières années. La seule chose qui semble être immune aux coupes est notre rémunération… ».

Les signataires appellent à une annulation des hausses salariales et une redistribution des ressources du système de santé « pour le bien des travailleurs et pour assurer des services en santé dignes à la population du Québec. » La question du budget de la santé agite actuellement la classe politique québécoise, dont de nombreux médecins occupent des postes clés du pouvoir. Pour l’heure, le gouvernement s’est bien gardé de trancher. De leur côté, les médecins continuent de se battre pour leurs collègues des professions médicales et paramédicales.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]