Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Les fêtes de Jeanne d’Arc inscrites au patrimoine culturel immatériel

JEANNE D'ARC
Ville d’Orléans I Jean Puyo
Partager

Les fêtes johanniques d’Orléans sont désormais incluses à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français. Un premier pas vers le classement à l’Unesco.

Jeanne d’Arc à l’Unesco ? C’est le chemin que sont en train d’emprunter les célébrations dédiées à la sainte d’Orléans, patronne secondaire de la France. La demande courait depuis janvier 2014, le ministère de la Culture a inscrit les fêtes de Jeanne d’Arc à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français, dans la catégorie « pratiques festives ».

Le dossier était porté par la ville d’Orléans, la Direction régionale des affaires culturelles et un comité scientifique. Dans un communiqué la municipalité orléanaise se félicite « de faire reconnaître, de valoriser et de sauvegarder les Fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans ». Cette inscription lui permet potentiellement d’être candidate aux listes Unesco du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Un privilège qui placerait les fêtes johanniques d’Orléans au même rang que les Fest-noz, le carnaval de Granville ou encore le repas gastronomique des Français.

La 589e édition des fêtes johanniques — les célébrations ont été instaurées au début des années 1430 — se tiendra du 29 avril au 8 mai prochain, jour de la sainte Jeanne d’Arc. Chaque année, ces fêtes attirent des dizaines de milliers de participants. Son inscription à l’Unesco pourrait bien la rendre encore plus attractive, même si le chemin est encore long.