Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

La leçon de vie de ce papa atteint d’un cancer rare

EVEN FREIBERG
Partager
Commenter

Il a fait de sa fragilité une richesse qu’il met désormais au service des autres. Evan Freiberg, radiologiste de profession, a vu son existence bouleverser par l’arrivée subite, en février 2016, d’un léiomyosarcome de la vessie (principalement susceptible d’affecter les hommes entre 50 et 70 ans) puis par sa propagation et son aggravation.

L’évolution rapide de cette forme rare de cancer a nécessité une amputation à hauteur du genou gauche, intervention chirurgicale qui laissait alors présager, pour Evan, d’un retour à la vie normale ou presque. Mais lors d’un scanner de contrôle réalisé en octobre 2016, les médecins en charge de son suivi ont constaté que le cancer s’était propagé et que des métastases subsistaient au niveau de ses poumons. Une reprise des soins s’est alors imposée.

Le genou, les poumons et la colonne vertébrale affectés

En juillet 2017, Evan Freiberg était officiellement déclaré en rémission. Il reste que trois mois plus tard, un nouveau diagnostic établissait cette fois la présence de cellules cancéreuses sur sa colonne vertébrale. Depuis, Evan se bat chaque jour contre l’évolution de la maladie. « Mon inspiration vient de ma femme Felicia, mon fils Léo et ma fille Abigail. C’est simple, je fais tout ça pour eux », dit à ABC News l’homme âgé de 43 ans.

Outre son combat personnel, il n’oublie pas les autres malades porteurs de formes rares de cancer, conscient que sa maladie pouvait être vecteur d’amour. « Contrairement aux formes classiques du cancer – comme le poumon, sein, côlon – il est plus compliqué de trouver des fonds pour lutter contre le léiomyosarcome », témoigne Evan, qui a mis un point d’honneur à poursuivre son activité professionnelle à temps plein.

« Quand je l’ai vu sur le vélo, j’avais l’impression qu’il s’était transformé en guerrier ! »

Pour faire avancer la recherche, il a donc récemment organisé, au profit de l’association caritative Cycle for Survival, un vaste concours de vélos en salle dans un espace dédié à ce type de pratique. Une compétition pour la bonne cause à laquelle a participé Evan, mais aussi sa femme Felicia, son pilier de chaque instant dans l’épreuve qu’il traverse. « Quand je l’ai vu sur le vélo, j’avais l’impression qu’il s’était transformé en guerrier ! Avec la force mentale qu’il possède, je me dois, autant que faire se peut, d’être à sa hauteur et de posséder le même degré de motivation que lui », confie-t-elle.

Aux États-Unis, on dénombre 13% de cas de cancers rares, chez les personnes de plus de 20 ans atteintes de cette maladie.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]