Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Comment prier saint Joseph

PD
Partager

En ce mois de mars, voici quelques pistes pour prier plus particulièrement saint Joseph.

Bien qu’elles soient moins connues que les dévotions à Marie, il existe de nombreuses façons d’invoquer saint Joseph. Père adoptif de Jésus, pilier de la Sainte Famille, saint Joseph est le saint patron des familles, des pères de famille, des artisans mais aussi des voyageurs, des exilés et des mourants. Modèle d’humilité et d’obéissance, nous pouvons donc lui confier de multiples intentions. À l’approche de sa fête, le 19 mars, voici deux façons particulières de le prier :

Le Rosaire

On connaît bien sûr le Rosaire à Marie, qui nous aide à contempler les différents mystères de la vie du Christ avec les yeux et le cœur de la Vierge. Mais saviez-vous qu’il en existe aussi un pour saint Joseph ?

Celui-ci se médite de la même manière que le Rosaire à Marie, à la différence près qu’il y a 15 mystères et non 20 (5 joyeux, 5 douloureux et 5 glorieux) qui s’appuient sur les événements de la vie de Jésus plus particulièrement en lien avec celle de Joseph. Pour le prier, il existe un chapelet spécial comportant 60 grains, répartis en séries de trois petits grains séparées à chaque fois par un gros.

Si vous ne possédez pas ce chapelet, pas de panique ! Vous pouvez également utiliser un chapelet traditionnel en adaptant votre prière. Il suffit de remplacer le « Je vous salue Marie » par le « Je vous salue Joseph », en méditant un mystère par dizaine :

Je vous salue, Joseph,
vous que la grâce divine a comblé,
le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux,
vous êtes béni entre tous les hommes,
et Jésus, l’Enfant divin de votre virginale épouse, est béni.
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu,
priez pour nous dans nos soucis de famille,
de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours,
et daignez nous secourir à l’heure de notre mort.

Amen.

Sur les quinze mystères de la vie de saint Joseph, voici les cinq qui sont habituellement médités : L’annonciation à Joseph (Mt 1,20) — mystère joyeux —, Joseph veut répudier Marie dans le secret (Mt 1,19) (mystère douloureux), la naissance et l’attribution du nom de Jésus (Mt 1,22-25) (mystère joyeux), la fuite en Égypte (Mt 2,13-15) (mystère douloureux), la glorification de Joseph (mystère glorieux). Mais on peut également en prier d’autres comme « Jésus perdu à Jérusalem » (Lc 2,43-45), la mort de Joseph ou « saint Joseph, patron de l’Église universelle ».

On achève chaque dizaine par un Gloire au Père : « Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. Comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen. » On termine le chapelet sur la médaille en récitant au choix le Souvenez Vous ou Les litanies de Joseph (ou les deux) :

« Souvenez-vous » à saint Joseph (Pie IX – 1863) :

« Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie, ô mon aimable protecteur, saint Joseph, qu’on n’a jamais entendu dire que quelqu’un ait invoqué votre protection et demandé votre secours sans avoir été consolé. Animé d’une pareille confiance, je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme. Ne rejetez pas ma prière, ô vous qui êtes appelé le père du Rédempteur, mais daignez l’accueillir avec bonté. Ainsi soit-il. »

Bartolomé Esteban Murillo

Litanies de saint Joseph

Seigneur, ayez pitié de nous. (bis)
Jésus-Christ, ayez pitié de nous. (bis)
Seigneur, ayez pitié de nous. (bis)
Jésus-Christ, écoutez-nous. (bis)
Jésus-Christ, exaucez-nous. (bis)

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Marie, priez pour nous.
Saint Joseph, priez pour nous.

Illustre descendant de David, priez pour nous.
Lumière des Patriarches, priez pour nous.
Époux de la Mère de Dieu, priez pour nous.
Chaste gardien de la Vierge, priez pour nous.
Nourricier du fils de Dieu, priez pour nous.
Zélé défenseur de Jésus, priez pour nous.
Chef de la Sainte Famille, priez pour nous.

Joseph très juste, priez pour nous.
Joseph très chaste, priez pour nous.
Joseph très prudent, priez pour nous.
Joseph très courageux, priez pour nous.
Joseph très obéissant, priez pour nous.
Joseph très fidèle, priez pour nous.

Miroir de patience, priez pour nous.
Ami de la pauvreté, priez pour nous.
Modèle des travailleurs, priez pour nous.
Gloire de la vie de famille, priez pour nous.
Gardien des vierges, priez pour nous.

Soutien des familles, priez pour nous.
Consolation des malheureux, priez pour nous.
Espérance des malades, priez pour nous.
Patron des mourants, priez pour nous.
Terreur des démons, priez pour nous.

Protecteur de la Sainte Église, priez pour nous.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Enfin, on clôt la récitation du chapelet par une invocation à Joseph et le signe de croix :

« Ô Dieu qui, par une providence ineffable, avez daigné choisir le bienheureux Joseph pour être l’époux de votre Sainte Mère, faites, nous vous en prions, que l’honorant ici-bas comme protecteur, nous méritions de l’avoir pour intercesseur dans le ciel, vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il. »

« Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Dieu, viens à mon aide. Seigneur, à notre secours. Gloire au Père, et au Fils et au Saint esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen. »

SAINT JOSEPH
Domaine Public

La neuvaine

De même que l’on peut prier une neuvaine à la Vierge, on peut prier une neuvaine à saint Joseph. Il est bien sûr possible de le faire tout au long de l’année, tout en sachant que les dates officielles sont du 11 au 19 mars (les neuf jours précédant la fête saint Joseph). Il en existe deux versions :

Version courte :

Dire chaque soir la prière à saint Joseph :

Saint Joseph, père nourricier si fidèle de l’Enfant Divin, époux virginal de la mère de Dieu, protecteur puissant de la sainte Église, nous venons vers vous pour nous recommander à votre protection spéciale.

Vous n’avez rien cherché en ce monde sinon la gloire de Dieu et le bien du prochain. Tout donné au Sauveur, c’était votre joie de prier, de travailler, de vous sacrifier, de souffrir, de mourir pour lui. Vous étiez inconnu en ce monde et cependant connu de Jésus, ses regards reposaient avec complaisance sur votre vie simple et cachée en lui.

Saint Joseph, vous avez déjà aidé tant d’hommes, nous venons vers vous avec une grande confiance. Vous voyez dans la lumière de Dieu ce qui nous manque, vous connaissez nos soucis, nos difficultés, nos peines. Nous recommandons à votre sollicitude paternelle cette situation difficile (exprimez votre demande à saint Joseph).

Merci, saint Joseph, d’intercéder auprès du Père afin de trouver une solution à notre demande. Nous la mettons entre vos mains qui ont sauvé Jésus-Enfant.

Avant tout, implorez pour nous la grâce de ne jamais nous séparer de Jésus par le péché, de le connaître et de l’aimer toujours plus, d’aimer toujours Marie, votre épouse, de vivre toujours en présence de Notre Seigneur, de tout faire pour sa gloire et le bien des âmes, et d’arriver un jour à la vision bienheureuse de Dieu pour le louer éternellement avec vous.
Amen.

Puis prier : un « Notre Père », un « Je vous Salue Marie », et dire l’invocation : « Saint Joseph, priez pour nous ! »

Version longue :

Pendant 9 jours, dire une dizaine de « Je vous salue Joseph » suivie du « Notre Père », d’un « Je vous salue Marie » et d’un « Gloire au Père » (Il est possible de l’adapter en ne disant qu’un « Je vous salue Joseph » par exemple). Vous pouvez dire pour chaque jour ces intentions particulières :

1er jour : Saint Joseph, mémoire du Père

À votre image, Saint Joseph, puissions-nous vivre nos vies dans l’écoute et le respect de tous ceux et celles que nous rencontrons. Aidez-nous à nous recevoir comme fils et fille du Père.

2e jour : Saint Joseph, un guide pour l’homme d’aujourd’hui

Saint Joseph, vous pouvez être appelé le saint de l’Incarnation. Nous vous demandons, saint Joseph, d’être et de demeurer pour nous un modèle d’homme et de père juste et responsable dont le monde d’aujourd’hui a besoin pour sauver nos familles tellement menacées. 

3e jour : Saint Joseph et la maison familiale

Que nos maisons puissent accueillir Marie et l’Enfant-Jésus. Ne craignons pas d’accueillir la Sainte Famille à notre table. Saint Joseph, protecteur de la famille, aidez-nous à comprendre le sens de la paternité véritable afin que les pères de familles retrouvent leur identité profonde.

4e jour : Saint Joseph, modèle d’incarnation

Saint Joseph, devant l’Annonciation vous vous mettez à l’école de l’acceptation d’une solitude humaine totale pour vivre finalement avec Marie. Saint Joseph, expliquez-nous combien il est important de ne pas rompre les liens affectifs et conjugaux dans l’épreuve. Aidez-nous dans nos familles à triompher de toute solitude, de toute révolte, de tout divorce et de toute séparation.

5e jour : Saint Joseph, lumière dans nos nuits

Saint Joseph, vous avez été dans l’inquiétude de ne pas offrir à votre famille un lieu pour la nativité et vous avez reçu dans l’obéissance et dans la confiance le lieu de l’oubli total : la crèche. Au-delà de nos nuits et de nos pauvretés, Saint Joseph, apprenez-nous à accueillir l’Enfant-Jésus dans notre cœur. 

6e jour : Saint Joseph, protecteur dans la maladie

Saint Joseph, aidez-nous à ne pas nous replier sur nous-mêmes dans l’épreuve et la maladie ; encouragez-nous à nous ouvrir à la seule volonté du Père sur le chemin des béatitudes. Nous vous confions spécialement nos malades.

7e jour : Saint Joseph, protecteur de l’Église

Saint Joseph, gardien de l’Agneau, protecteur de la Sainte Famille, vous êtes devenu, par la grâce du Père, le gardien de l’Église. Enseignez-nous à aimer l’Église, à lui être toujours fidèle dans l’Eucharistie, dans la prière et par le témoignage de notre amour inconditionnel.

8e jour : Saint Joseph est au cœur de la communion fraternelle

Par l’union aux Cœurs de Jésus et de Marie, nous communions au cœur doux et juste de Joseph. Saint Joseph, apprenez-nous à être amour et instrument de paix dans notre vie quotidienne pour tous ceux et celles qui attendent notre aide.

9e jour : Saint Joseph, patron de la bonne mort et des âmes du Purgatoire

Jésus, Marie, Joseph, priez pour nous et tous les membres de nos familles au moment de la mort. Nous vous confions spécialement tous ceux et celles qui nous sont chers, surtout nos défunts. Que le Seigneur les accueille dans son paradis où tous ensemble ils jouissent de la béatitude éternelle.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]