Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Pouvez-vous manger de l’alligator pendant le Carême ?

ALLIGATOR
Partager

Aux États-Unis, un évêque a répondu à un catholique très consciencieux.

Depuis plusieurs jours les réseaux sociaux réveillent une vieille histoire d’alligator qui se déroule en 2010 dans une paroisse américaine. En effet, à La Nouvelle-Orléans (États-Unis), un paroissien avait interrogé le plus sérieusement du monde son évêque pour savoir s’il était possible de consommer de la viande d’alligator un vendredi de Carême. En effet, pour les catholiques, le vendredi est une journée de pénitence particulière en souvenir des souffrances du Christ.

Jadis, la viande étant considérée comme un repas de qualité, manger de ce plat semblait inapproprié. La « règle » dit de ne pas manger « d’animaux de la terre ». Donc des poissons. La question du paroissien pouvait paraître insolite, mais elle s’inquiétait de savoir si l’alligator devait être considéré comme un animal terrestre ou un poisson étant entendu que le crocodile, très présent dans cette région des États-Unis, a la faculté de marcher et de nager.

L’archevêque Grégory M. Aymond a donc pris sa plume pour rassurer le paroissien comme l’indique la Catholic news agency : « En ce qui concerne la question de savoir si l’alligator est acceptable pendant la période du carême… oui, l’alligator est considéré comme appartenant à la famille des poissons », souligne l’évêque.

La conférence des évêques catholiques des États-Unis insiste particulièrement sur le respect de l’observation de cette pratique pendant le temps de Carême qui invite les paroissiens à prolonger ce jeûne. Même si de nos jours, il faut apprécier autrement le sens de cet effort dans la mesure où c’est désormais le poisson qui fait office de met de qualité.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]