Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

L’inquiétant effet des écrans sur les enfants

KIDS DEVICES
Partager

Au Royaume-Uni, une publicité montre, les ravages que peuvent provoquer chez les enfants addicts aux écrans.

Connectez vos enfants, ils seront déconnectés. Une expérience réalisée par une marque alimentaire pour les besoins d’une publicité faisant la promotion des repas en famille, met en scène les dangers addictif des écrans pour les enfants. Quatre familles moyennes ont été choisies pour l’occasion, les parents étant complices de l’opération. Le but étant d’observer ce qui poussera les enfants à quitter leur écran des yeux, alors que son entourage immédiat change.  

L’expérience se passe au moment du repas, dans la cuisine familiale. Elle se déroule en quatre étapes. Dans un premier temps, les parents changent la décoration la maison familiale, remplaçant les tableaux accrochés au mur. Du côté des enfants, aucune réaction n’est de mise. Seconde étape, la mère de famille est échangée avec une parfaite inconnue, portant des vêtements de la même couleur. Les enfants ne se rendent compte de rien… Puis, de faux frères et sœurs viennent s’assoir à leur table pour dîner. Là encore, les enfants ne décollent pas leur rétine de l’écran. Il faut attendre la coupure internet, à l’aide d’un brouilleur, pour qu’ils lèvent enfin les yeux de leur tablette et découvre que le monde autour d’eux a considérablement changé.

« On ne lit plus les codes sociaux »

Interrogé par France Télévision, Noël Janice Norton, spécialiste des addictions a analysé cette publicité plutôt réussie :  « Plus les enfants passent du temps devant les écrans, moins ils regardent directement les autres dans les yeux, et sans contact direct, on ne lit plus les codes sociaux. Donc ils n’apprennent plus à vivre en société », avant de conclure, « Il y a donc des effets directs sur le cerveau et l’apprentissage similaires à ceux qu’on observe avec n’importe quelle substance addictive, y compris les drogues ».

Permettre aux enfants de passer du temps sur l’écran serait donc comparable à lui donner un sachet de cocaïne ? La déconnexion avec le monde réel pour se plonger dans le monde virtuel est dans tous les cas un danger pour l’enfant.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]