Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 07 mars |
Saintes Perpétue et Félicité
home iconAu quotidien
line break icon

Le networking, une excellente résolution de Carême

NETWORKING

Shutterstock

Maciej Gnyszka - Marzena Devoud - Publié le 13/03/18

Linkedin et les experts de tout poil le rappellent sans arrêt : le réseau que l’on tisse autour de soi, professionnel ou social, est crucial. C'est aussi et surtout une belle manière de se rapprocher des autres.

Ce n’est pas un hasard si les réseaux business qui font autorité dans le networking (technique ayant pour but de travailler son réseau) sont ceux qui font essentiellement appel aux services échangés ou aux aides mutuelles. Car la valeur fondamentale du networking c’est de servir les autres. Il n’y pas de bonnes relations sans un vrai, un sincère et profond désir de servir les autres. Et ce n’est vraiment possible qu’à condition de bien connaître les besoins de l’autre. C’est ici que nous touchons le cœur du networking : l’art de découvrir et de connaître l’autre.

L’art de servir l’autre

Mais attention, la connaissance réelle de l’autre n’est pas chose facile. Pourquoi ? Parce qu’on imagine que cela est simple et naturel et que cela ne demande pas pas trop d’efforts. Mais en réalité, rares sont ceux qui abordent cette démarche d’aller vers l’autre de façon consciente. Car il s’agit d’un art que chacun doit apprendre. Être à l’écoute est un exercice bien difficile à mettre en œuvre tant nous sommes, la plupart du temps, concentrés sur ce que nous voulons dire.


HAPPY YOUNG COUPLE

Lire aussi :
Quatre défis de Carême à relever en couple

Pourtant, qu’il s’agisse de relations professionnelles ou amicales, ce qui compte le plus, c’est l’autre. Il en est de même dans le business : un bon investissement, c’est le temps que l’on consacre à écouter. Découvrir, connaître et servir son prochain peut vraiment rapporter !

De bonnes raisons de faire du networking

Pourquoi ne pas consacrer un instant, pendant le Carême, pour analyser la nature des relations avec ses proches, ses amis, ses collègues ou ses anciens camarades de classe ? N’y a t-il pas des choses à changer, à améliorer, à débloquer ? À ceux qui se disent sous pression, être à l’écoute des autres peut parfois permettre de trouver des solutions. Le tête-à-tête personnel est idéal. Sinon, pourquoi pas une conversation au téléphone plus attentive que d’habitude ? L’époque encourage l’utilisation de Messenger et What’s app. Mais pourquoi ne pas écrire de temps en temps une lettre ?

L’essentiel est d’être à l’écoute. Ce n’est pas simple, car cela demande disponibilité, attention et bienveillance. Il faut alors se poser la question suivante : « Comment puis-je aider untel ou untel ? », « quelle est la meilleure manière de lui rendre service ? ». Sinon, à quoi sert le networking s’il n’est pas là pour nous rapprocher de ceux qui, dans notre réseau, ont besoin de notre aide ?

Voici pourquoi cela vaut la peine de faire du networking pendant le Carême :

  1. Vous apprendrez à écouter les autres avec plus d’attention.
  2. Vous réduirez le temps de bavardage inutile.
  3. Vous rafraîchirez certaines relations avec des amis oubliés et vous en serez enrichis.
  4. Vous commencerez à acquérir le réflexe d’aider les autres de façon plus fréquente.
  5. Vous remarquerez que, plutôt que de se concentrer sur « qui je connais et ce que je sais faire », vous serez plus orientés sur « qui je connais et ce qu’il sait faire ».
  6. Vous remarquerez qu’aider les autres n’est pas aussi difficile que ce que vous pensiez.
  7. Vous prendrez conscience que l’excuse « pardonnez-moi, mais je ne peux pas vous aider » n’est qu’un mauvais prétexte, parce que vous vous êtes très souvent persuadé trop vite de votre propre inefficacité.
  8. Vous remarquerez, enfin, que la clé pour changer le monde est la communauté !

Alors, prêts à faire du networking pendant le Carême ?


Gestes à faire sans modération au quotidien

Lire aussi :
10 gestes à faire sans modération au quotidien

Tags:
Carêmetravail
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
2
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
3
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – « L’Irak restera toujours avec moi dans m...
4
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
5
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
6
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
7
Guillaume et Dorota Andrieu
Marzena Devoud
« Notre challenge ? Faire découvrir aux fiancés que l’on do...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement