Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 27 février |
Sant Grégoire de Narek
home iconFor Her
line break icon

Comment enseigner à votre enfant la maîtrise de soi ?

Shutterstock/George Burba

Jim Schroeder - Publié le 11/03/18

La maîtrise de soi est l'un des traits les plus importants à cultiver chez un enfant. Voici quelques pistes utiles afin de la leur inculquer.

Internet enseigne à nos enfants qu’ils peuvent avoir des images, des connaissances et des informations à la demande. La société d’hyperconsommation leur prouve que bonbons et gâteaux sont toujours disponibles. Mais à quel moment, dans l’enseignement à nos enfants, leur inculque-t-on les valeurs de patience et de maîtrise de soi ? Sont-elles vraiment importantes ?

La maîtrise de soi est la qualité d’une personne qui sait se dominer, se contrôler. Difficile d’imaginer, lorsque son enfant se roule par terre pour une broutille, qu’un jour, il arrivera à se maîtriser ! Et pourtant, la maîtrise de soi s’acquiert par les parents, premiers éducateurs. Voici cinq bases essentielles, afin d’enseigner la patience et la maîtrise de soi aux enfants.

1. Développer leur concentration

Utilisez des activités simples (lire un livre, jouer avec des cubes, assembler un puzzle) pour apprendre aux enfants à jouer avec des objets qui demandent de la curiosité et de l’attention. Bannissez les écrans, qui, au lieu d’éveiller la concentration et la curiosité, abrutissent. Commencez par noter combien de temps ils peuvent se concentrer. Puis progressivement, rallongez ce temps, en les invitant à finir le livre ou le puzzle commencés.

2. Enseigner la patience

Quand ils réclament quelque chose immédiatement, ou quelque chose qu’une autre personne a, apprenez-leur à attendre. Dites-leur que les autres ont aussi des besoins, qu’ils ne sont pas tout seuls. Enseignez-leur qu’ils ne peuvent pas être entendus immédiatement, en tout temps, et dans toutes les situations. Parfois, ils doivent attendre, par exemple lorsque les adultes parlent.

Les forcer à patienter pendant quelques secondes avant qu’une réponse ne leur soit accordée peut leur apprendre à comprendre qu’il existe des limites. Éduquez-les pour qu’ils soient polis et qu’ils prennent le temps de dire bonjour et au revoir. Cela signifie retarder une envie immédiate de jouer. Ils doivent aussi apprendre à attendre leur tour pour prendre la parole, notamment dans une fratrie.




Lire aussi :
La patience, ça s’apprend ?

3. Leur apprendre à persévérer

Child Doing Homework
Shutterstock

Apprenez-leur à persévérer dans les problèmes difficiles, à gérer la déception et à ne pas éviter les situations parce qu’elles sont difficiles ou ennuyeuses. Ceci suppose de savoir accepter la frustration et les erreurs. Récompensez-les lorsqu’ils ont travaillé dur, indépendamment des résultats obtenus. Aidez-les à comprendre à quel point il est bon de persévérer dans un défi, de se dépasser.

4. Le long chemin de l’apprentissage

Enseignez aux jeunes enfants à être patients dans l’apprentissage : s’ils commettent des erreurs et que cela génère de la frustration, les jeunes enfants peuvent apprendre à faire une pause et respirer profondément pendant quelques secondes, avant d’essayer à nouveau. Pour des enfants plus âgés, il est conseillé de poser une série de questions, pour faire émerger la bonne réponse, plutôt que de la donner immédiatement.


BOY DISHWASHER

Lire aussi :
Impliquer les enfants dans les tâches ménagères contribue à leur bonheur futur

5. Pour un apprentissage autodirigé et engagé

CHILDREN
Photo by Myles Tan on Unsplash

Offrez des jouets simples et des occasions qui encouragent l’enfant à être créatif, comme par exemple la pâte à modeler, les Lego, les Playmobil et autres jouets de construction. Investissez votre jardin avec des bacs à sable, des espaces conçus pour éveiller la curiosité de l’enfant. Récompensez leurs tentatives d’essayer de nouvelles choses. Laissez-les, seuls ou avec d’autres enfants, explorer par eux-mêmes.




Lire aussi :
6 principes-clés pour éduquer son enfant selon la méthode Montessori

Tags:
ÉducationEnfants
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
7
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement