Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

S’en remettre à Dieu pour lire la Bible

Partager

Tous les jours pendant le Carême 2018, le chanteur Gregory Turpin partage avec les lecteurs d'Aleteia ses conseils de prière. Ils sont à retrouver dans son dernier ouvrage : « Petit guide pour une vie transformée ».

L’homme est un être capable de raison, c’est là l’une de ses plus grandes qualités. La lecture de la Bible éprouve justement notre raison et notre intelligence. Cependant, nous ne devons pas craindre de ne pas saisir ce que Dieu veut nous dire à travers sa Parole car, d’une manière ou d’une autre, le temps de lecture de la Parole porte des fruits et touche notre cœur.

Dieu se rend présent dans notre lecture et nous aide à comprendre ce qu’il veut nous dire personnellement. Parfois, nous allons même saisir un aspect du texte et quelques temps après en saisir un tout autre : la lecture dépend aussi de notre disposition du moment et Dieu nous laisse voir quelque chose plutôt qu’une autre.

Voici quelques conseils pour se remettre à Dieu dans la lecture de la Bible et pour se laisser imprégner de Sa Parole.

« Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. » (Jn 1, 1)

Commandez le livre


Tous les autres conseils de prière Grégory Turpin en vidéo


 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]