Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Saviez-vous que vous avez peut-être déjà assisté à un exorcisme ?

RCIA,LENT,PURPLE,PRIEST
Partager

Le principe de l’exorcisme est toujours le même : libérer la personne de l’influence du diable. Mais saviez-vous que vous avez peut-être déjà assisté à un exorcisme ? En effet, des exorcismes ont lieu tous les ans dans nos églises pendant le Carême.

 

Sans le savoir, vous avez probablement déjà été témoin d’un exorcisme. Pas à un phénomène spectaculaire comme on peut en voir dans des films hollywoodiens, bien sûr. Non, les exorcismes en question sont effectués chaque année, à partir du troisième dimanche de carême, et font partie du processus final de la préparation des catéchumènes qui s’apprêtent à recevoir le baptême à la veillée pascale.

Cette dernière phase de préparation dite « de la purification et de l’illumination » est axée sur la conversion personnelle et le combat spirituel. Les catéchumènes, entourés de la communauté, préparent leur cœur à recevoir les nombreuses grâces divines qui découleront de leur baptême. C’est une période clé, car ils sont souvent soumis à divers doutes et tentations avant de recevoir le sacrement.

Trois rituels pénitentiels

C’est pourquoi l’Église leur propose de vivre trois rituels pénitentiels un peu particuliers appelés scrutins. qui ont pour but de « faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés ce qu’il y a de faible, de malade et de mauvais pour le guérir, et ce qu’il y a de bien, de bon et de saint, pour l’affermir. Ils sont donc faits pour purifier les cœurs et les intelligences, fortifier contre les tentations, convertir les intentions, stimuler les volontés, afin que les catéchumènes s’attachent plus profondément au Christ et poursuivent leur effort pour aimer Dieu. » (Rituel, n°148) Les catéchumènes sont invités à « scruter », à discerner entre les ténèbres et la lumière vers laquelle ils sont appelés à se tourner.

Le rituel recommande de célébrer les scrutins les troisième, quatrième et cinquième dimanches de carême, au cours de la messe du dimanche. Ainsi toute la communauté entoure les catéchumènes et vit avec eux cette démarche de conversion avant Pâques. Quelle que soit l’année liturgique, il est préconisé de lire les Évangiles de l’année A dits « de l’initiation chrétienne » (à savoir celui de la Samaritaine, de l’Aveugle né et de la Résurrection de Lazare).

Le rite des scrutins a lieu après l’homélie, en remplacement du Credo. S’appuyant à chaque fois sur l’Évangile, il est assez bref et suit toujours la même structure. D’abord, les catéchumènes s’avancent et sont invités à s’incliner ou à se mettre à genoux. Suit un temps de prière silencieuse, puis une prière litanique (deux choix possibles) pour les catéchumènes, mais aussi pour les membres de la communauté chrétienne et pour tous les hommes. Vient alors la prière d’exorcisme (deux choix aussi) en lien avec l’Évangile, dite par le prêtre ou le diacre qui préside l’assemblée. Celui-ci étend les mains sur les « appelés » pour la dernière partie de la prière, éventuellement précédée d’une imposition de la main sur chacun. Enfin, les catéchumènes sont normalement renvoyés, sous la protection du Seigneur, et invités à revenir le dimanche suivant.

Le rite de l’exorcisme n’est pas un rite d’expulsion mais un rite destiné à libérer la personne qui s’y soumet de l’influence du diable : « Instruits du mystère du Christ libérateur du mal et délivrés des suites du péché et de l’influence du diable, ils sont fortifiés dans leur itinéraire spirituel et ils préparent leur cœur à recevoir les dons du Sauveur. » (Rituel, n°150)

Voici par exemple la prière d’exorcisme dite lors du premier scrutin qui s’appuie sur l’Évangile de la Samaritaine :

« Prions. Dieu qui a envoyé ton fils pour qu’il soit notre Sauveur, nous te confions ces catéchumènes : ils sont comme cette femme de Samarie qui voulait puiser de l’eau vive ; qu’ils se laissent convertir par la parole du Christ, qu’ils reconnaissent les entraves de leur faiblesse, et leur péché. Ne permets pas qu’en se fiant à leur seule force ils soient égarés par la puissance du Mauvais. Mais délivre-les de l’esprit de mensonge, afin qu’en reconnaissant leurs fautes, ils puissent être purifiés intérieurement et progresser sur la voie du salut. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. »

De même que pour les adultes, le rituel du baptême des petits enfants comporte lui aussi une prière d’exorcisme. Ces prières ont pour but de demander à Dieu la force nécessaire pour lutter contre les forces du mal. Ainsi, accompagnés par toute la communauté, les catéchumènes préparent leur cœur à recevoir toutes les grâces qui découleront de leur baptême dans la nuit de Pâques.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]