Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Meghan Markle, la fiancée du prince Harry, vient d’être baptisée

KSIĄŻĘ HARRY I NARZECZONA MEGHAN MARKLE
David Hartley/REX/Shutterstock/EAST NEWS
Partager

L'eau bénite, utilisée lors de son baptême, venait de la rivière du Jourdain.

Meghan Markle a été baptisée et confirmée mardi soir par Mgr Justin Welby, l’archevêque de Canterbury. La cérémonie s’est déroulée à la chapelle royale privée du palais Saint James à Londres. C’est dans ce même lieu que le corps de la mère du prince Harry, la princesse Diana, avait été déposé avant son enterrement, là où des dizaines de milliers de britanniques étaient venus lui rendre un hommage inoubliable.

Selon le Daily Mail, l’actrice américaine a demandé à Mgr Justin Welby de célébrer le service. Elle s’y serait préparée en le rencontrant à plusieurs reprises au cours de ces dernières semaines. L’eau bénite, utilisée lors de son baptême, venait de la rivière du Jourdain.

Une démarche authentique et sincère

Meghan Markle était accompagnée de deux témoins, en présence de son futur époux le prince Harry et de son futur beau père, le prince Charles. Bien qu’elle ait été élevée par un père épiscopalien (anglican pratiquant aux États-Unis) et une mère appartenant à une autre confession protestante, elle n’avait pas reçu le baptême. Elle a par ailleurs fréquenté dans sa jeunesse un établissement scolaire catholique.

Certaines rumeurs prétendent que Meghan Markle a été baptisée pour « apaiser la reine ». Ce n’est pas l’avis de Mgr Justin Welby, Primat de l’Église anglicane et haute figure spirituelle dans le pays. Pour lui, la démarche de la jeune femme est authentique et sincère. Elle reflète, selon lui, « son désir d’être chrétienne ». Dans une interview accordée à la radio BBC, il a déclaré : « Après les entretiens que nous avons eu ensemble, je suis sûr qu’il ne s’agit pas d’une formalité pour elle, en vue seulement de pouvoir se marier à l’église. J’ai le sentiment qu’il y a un profond engagement et un réel sérieux dans sa préparation au mariage » a t-il confié.

C’est Mgr Justin Welby qui officiera au moment de l’échange des consentements des fiancés lors de leur mariage, le 19 mai à la chapelle Saint-George du château de Windsor.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]