Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les dix conseils du Pape pour combattre le machisme dans l’Église

OPE FRANCIS,MOTHER,DAUGHTER
Antoine Mekary | Aleteia
Partager

Dans la préface d’un ouvrage consacré à la place de la femme dans la société et l’Église, le Saint-Père défend la cause de la femme et critique une mentalité qui peine à changer, parmi les ecclésiastiques aussi.

Ne pas voir l’émancipation de la femme comme un problème. Le pape François souhaite un renouvellement anthropologique qui tienne compte des identités féminine et masculine, dans leur sensibilité culturelle contemporaine. Une position ferme qu’il explicite dans la préface d’un ouvrage édité en Espagne Dix choses que le pape François propose aux femmes de Maria Teresa Compte Grau, spécialisée en doctrine sociale de l’Église à l’université pontificale de Salamanque.

Dans cette préface, le Saint-Père se dit « inquiet de voir comment, y compris dans l’Église, le rôle de service auquel tout chrétien est appelé, dérive parfois, dans le cas des femmes, vers des rôles qui relèvent plutôt de la servitude ». Il plaide pour un changement de mentalité fondé sur la « pleine reconnaissance de la parité des sexes » qui ne nie pas les différences biologiques mais ne profite pas non plus de ces différences pour reléguer les femmes à une position d’infériorité.

L’ouvrage espagnol, dont la sortie est, ce mercredi 7 mars à Madrid — veille de la journée internationale de la femme —  arrive presque en simultané avec un long article du mensuel féminin de l’Osservatore Romano, le quotidien du Saint-Siège, dénonçant l’exploitation des religieuses dans l’Église. Un fait apparemment reconnu par le pape François qui pointe du doigt, dans la préface du nouvel ouvrage, « le rôle et l’image donnés à la femme au sein de l’Église ». Le plaidoyer du pape François se résume donc en dix conseils, comme titre le nouvel ouvrage  :

  1. Élaborer une profonde théologie de la femme.
  2. Placer Marie comme modèle et mère de l’Église.
  3. Voir la maternité et la paternité comme une relation de réciprocité.
  4. Admirer les femmes consacrées.
  5. Libérer les femmes des regards de suspicion.
  6. Ne pas voir l’émancipation de la femme comme un problème.
  7. Distinguer et non séparer.
  8. Inclusion et égalité face à la violence.
  9. Apprécier avec bienveillance le fait que les femmes ont leur propre harmonie
  10. Justice dans la place des femmes au sein de l’Église.

Dans sa préface, le pape François s’inquiète entre autres de « la persistance d’une certaine mentalité machiste ». Il y dénonce « la persistance des actes de violences envers les femmes, transformant ces dernières en objets d’abus », et appelle à de nouvelles recherches anthropologiques où sont inclues le progrès de la science et les sensibilités culturelles actuelles. Il souhaite que la figure de Marie « bénie parmi les femmes » ne soit pas occultée dans cette réflexion. Le style marial, ajoute-t-il, est un style qui « invite toute l’Église à être une mère aimante ».

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]