Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Comment placer sa voiture (et ses passagers) sous la protection de Dieu

CAR DRIVING
Partager

Ces bénédictions et ces objets permettent non seulement de rappeler la présence de Dieu dans nos vies, mais aussi d’invoquer sa protection quand nous sommes au volant.

Les trajets en voiture peuvent être source de bien des tourments : stress, énervement, accidents, ou même ennui dans les bouchons. Au lieu de les vivre comme des contraintes, pourquoi ne pas essayer de mettre à profit ces déplacements pour essayer de se rapprocher de Dieu ? Un moyen peut être de s’appuyer sur l’une des traditions de l’Église consistant à faire bénir certains objets (ou moyens de locomotion !) de notre vie quotidienne.

Ces bénédictions permettent de demander des grâces particulières, de sanctifier certains aspects de nos vies. Elles sont en quelques sortes des extensions des sept sacrements dans nos vies de tous les jours et permettent d’invoquer la grâce de Dieu dans toutes nos actions du quotidien apparemment banales, comme par exemple nos nombreux trajets en voiture.

Ces bénédictions d’objets ont également pour vocation d’invoquer la protection du Seigneur sur les personnes qui en ont l’usage. Ce ne sont pas des superstitions et, dans le cas de la conduite, le principe n’est pas de croire qu’elles annulent tout risque d’accident, mais de s’en remettre à la Providence dans un véritable acte de foi.

Voici trois objets qui, une fois bénis, permettront de faire appel à la protection du Seigneur pendant vos trajets et de leur donner du sens. Ainsi, prendre la route sera une nouvelle opportunité de se rapprocher de Dieu et de porter du fruit au quotidien.

La voiture

L’Église propose notamment une bénédiction spéciale pour les voitures. Administrée par le prêtre ou le diacre, elle invoque la protection de Dieu sur le véhicule et les personnes qui l’occupent. Habituellement effectuée une fois pour toute la durée de vie de la voiture, elle peut être renouvelée à l’aube d’un grand voyage par exemple.

« Dieu tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, dans ta sagesse, tu as confié à l’homme la capacité de construire des œuvres grandes et belles. Nous te prions pour ceux qui se serviront de cette voiture : qu’ils fassent route en toute sécurité, qu’ils fassent preuve de prudence pour la sécurité des autres, et qu’en se rendant à leur travail ou à leur loisir, ils sachent reconnaître dans le Christ leur compagnon de route. Lui qui règne pour les siècles des siècles. »

Le scapulaire brun

Habituellement porté sous les vêtements, le scapulaire brun, ou scapulaire de Notre-Dame du Mont Carmel, est constitué de deux petits carrés de tissu, reliés par deux cordons ou chaînettes, et portés sur la poitrine et le dos. C’est en fait une réplique miniaturisée et simplifiée du vêtement des Carmes qui, invoquant la protection de la Vierge à une époque où leur ordre était persécuté, reçurent une vision de Marie leur disant : « Celui qui mourra revêtu de cet habit sera sauvé, il ne souffrira pas des feux éternels. C’est un signe de salut, une sauvegarde dans les dangers, un gage de paix et d’éternelle alliance. »

En plus de le porter, certaines personnes en cousent une petite réplique à l’arrière du siège du conducteur, plaçant ainsi celui qui conduit sous la protection particulière de la Vierge. Le pape Jean Paul II, qui portait le scapulaire, disait : « Ce vêtement évoque d’une part, la protection continuelle de la Vierge Marie en cette vie et dans le passage à la plénitude de la gloire éternelle ; de l’autre, la conscience que la dévotion envers elle doit constituer un “uniforme”, c’est-à-dire un style de vie chrétienne, tissée de prière et de vie intérieure par la pratique fréquente des sacrements et l’exercice concret des œuvres de charité. »

Une médaille ou une petite image de saint Christophe

Saint Christophe, patron des voyageurs, est un intercesseur privilégié pour les automobilistes. Pourquoi donc ne pas coller une médaille, une statuette ou une image de ce saint sur le tableau de bord ou sur le pare-soleil ? Ainsi, vous penserez à demander sa protection à chaque fois que vous prendrez le volant.

Voici également une prière spécialement dédiée aux automobilistes, que vous pouvez dire avant de monter en voiture ou même quand vous vous retrouvez bloqués dans les embouteillages. Une sainte façon de faire passer le temps !

Seigneur, accordez-moi
une main ferme et un œil vigilant,
afin que je ne blesse personne
lorsque je passe.

Vous avez donné la vie
et je vous prie
qu’aucun acte de ma part
ne vienne ôter ce don qui vient de vous.

Protégez, Seigneur, ceux qui m’accompagnent
de tous les maux du feu
et de toutes les calamités.

Apprenez-moi à me servir de ma voiture
pour les besoins des autres,
à ne pas mépriser dans l’amour de la vitesse
la beauté du monde que vous avez créé,
afin qu’ainsi, avec joie et courtoisie,
je puisse suivre mon chemin.

Amen

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]