Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cher ange gardien, je suis enceinte…

© Coffeemill / Shutterstock
Partager

Les anges gardiens sont les protecteurs des adultes et des enfants. Mais aussi, sous une autre forme, des tout-petits qui sont dans le ventre de leur mère.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Le pouvoir d’intercession de l’ange gardien est infini. Il est ce « meilleur ami » dont le jeune enfant a besoin pour confier ses peines et ses préoccupations, et l’adulte, plus tard, s’il ne le délaisse pas de ces prières, pour veiller toujours sur lui et le conduire sur les durs sentiers de la vie. Mais qu’en est-il de l’enfant dans le ventre de sa mère ? Qui veille sur lui dès les premiers instants de sa vie ? Certains affirment que l’ange est désigné pour la garde de l’homme depuis son baptême ; d’autres dès la naissance.

Saint Thomas d’Aquin, dans sa Somme théologique — œuvre majeure de référence en terme de théologie catholique et de philosophie chrétienne — parle d’un « ange gardien maternel » qui « veille sur l’enfant présent dans le sein de la mère« . L’enfant, dit-il, « par une sorte de lien, est de quelque manière, quelque chose d’elle, comme le fruit que porte l’arbre ». Donc, tant qu’il n’est pas totalement séparé de sa mère — jusqu’à sa naissance — il est confié à la garde de l’ange qui veille sur sa mère, lui inspirant images et pensées pour la protéger, elle, et son tout-petit. La modalité de son intervention change. À son rôle de guide et compagnon s’ajoute celui de « bouclier ».

« Nos anges gardiens sont nos plus fidèles amis, parce qu’ils sont avec nous le jour, la nuit, dans tout le temps et dans tous les lieux », a dit le curé d’Ars dans un sermon pour honorer leur fête. Voici une prière de protection spéciale pour les futures mères, pour solliciter l’aide du ciel, durant toute leur grossesse :

« Je vous remercie et vous glorifie,
Père très saint, Dieu Créateur,
parce que vous avez fait en moi de grandes choses
et qu’un enfant va naître de cet amour humain
que vous avez béni.
Jésus, veillez sur mon tout-petit, votre frère.
Qu’il soit notre joie sur la terre,
votre gloire dans l’éternité.
Esprit-Saint, couvrez-moi de votre ombre
pendant ces mois bénis de l’attente.
Et vous, Marie, reine des mères,
gardez mon enfant.
Mon bon Ange gardien, et vous, Ange gardien de mon tout-petit,
préservez-nous de tout accident.
Conduisez-nous tous les deux dans la vie.
Obtenez-nous la bénédiction de Dieu !
Amen. »

Tirée de l’Évangile de la Vie.

Qui des séraphins ou des chérubins sont les plus proches de Dieu ? Qui sont les puissances et les principautés ? Pour le savoir, découvrez notre diaporama sur la hiérarchie des anges en cliquant sur la première image.

Tags:
anges
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]