Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 12 avril |
Saint Jules Ier
home iconSpiritualité
line break icon

À quoi servent les prières qu’on récite ?

Gregory Turpin - Publié le 27/02/18

Tous les jours pendant le Carême 2018, le chanteur Gregory Turpin partage avec les lecteurs d'Aleteia ses conseils de prière. Ils sont à retrouver dans son dernier ouvrage : « Petit guide pour une vie transformée ».

Parfois, parce que nous sommes trop distraits ou fatigués, nous n’arrivons pas à formuler ce que nous voulons dire à Dieu. Que faire lorsque l’on se perd dans sa prière ?

Quand notre prière est ponctuée de distractions, il ne faut peut-être pas chercher à s’éterniser car cela peut être « contre-productif ». De nombreuses prières ont été écrites précisément pour dire au Seigneur les intentions que les hommes ont. Si ces prières nous semblent impersonnelles, elles disent souvent mieux et plus simplement ce que nous voulons exprimer dans la prière. La prière du matin, attribuée à saint Bruno est un bon support pour confier sa journée au Seigneur. La question est peut-être simplement de savoir laquelle touche notre cœur et dit ce que nous voulons dire.

« Seigneur, dans le silence de ce jour naissant, je viens Te demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux tous remplis d’amour, être patient, compréhensif, doux et sage, voir au-delà des apparences, Tes enfants comme Tu les vois Toi-même, et ainsi, ne voir que le bien en chacun. Ferme mes oreilles à toute calomnie, garde ma langue de toute malveillance, que seules les pensées qui bénissent demeurent dans mon esprit, que je sois si bienveillant et si joyeux, que tous ceux qui m’approchent sentent Ta présence, revêts-moi de Ta beauté, Seigneur, et qu’au long de ce jour, je Te révèle. Amen. » (Prière du matin, attribuée à Saint Bruno le Chartreux ou à Saint François d’Assise)

> Commandez le livre




Lire aussi :
À quoi bon jeûner ?


Sports for peace

Lire aussi :
Trouver le bonheur dans la simplicité




Lire aussi :
Transformer sa vulnérabilité en force


HEADACHE

Lire aussi :
Que faire quand on est distrait dans la prière ?


WOMAN READING THE BIBLE

Lire aussi :
Transformer ses distractions en intentions


Man and woman holding hands

Lire aussi :
Recevoir la miséricorde


HANDS SKY

Lire aussi :
Quand on est faible, crier vers Dieu


PRAY HOLY SACREMENT

Lire aussi :
Dieu m’accueille dans ma faiblesse




Lire aussi :
Être miséricordieux avec soi-même et les autres


CHARITY SISTER

Lire aussi :
La miséricorde pour changer le monde


ALONE SAD PEACE

Lire aussi :
Quand on a l’impression de parler dans le vide

Tags:
Carêmegregory turpin
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
3
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
VISITING GRAVE
Mathilde de Robien
Perte d’un enfant : comment garder une mémoire « juste » ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement