Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Retraite de Carême en ligne : « Pour rendre l’homme à lui-même »

Jesus-Cross-crucifix
Antoine Mekary | ALETEIA
Partager
Commenter

"Si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Nous le savons en effet : ressuscité des morts, le Christ ne meurt plus ; sur lui, la mort n’a plus aucun pouvoir." (Romains 6, 8-9) Pendant tout le temps de Carême, Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris, nous propose une méditation sur l’amour que le Seigneur porte à chacun d’entre nous.

« Si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Nous le savons en effet : ressuscité des morts, le Christ ne meurt plus ; sur lui, la mort n’a plus aucun pouvoir. » (Romains 6, 8-9)

L’amour ne peut jamais consentir à la mort. Quand on aime, on ne peut pas l’accepter. L’amour se révolte devant la séparation. Mais l’amour est un don et une offrande. Dans toute l’histoire de Dieu avec les hommes, dans cette Révélation marquée dans les récits de la Bible, nous découvrons un Dieu qui vient libérer l’homme de ce qui lui est étranger : la mort, le mal. Dieu n’a pas créé l’homme pour qu’il meure mais pour qu’il vive. Dieu n’a pas créé l’homme pour la captivité mais pour la liberté.

Comment voulez-vous qu’un Dieu d’amour puisse consentir à la mort de celui qu’il aime, à la captivité de son fils ? Non, notre Dieu est venu assumer dans sa chair d’homme, dans le Christ, tout ce qui fait la vie d’un homme. Et tout ce qui est assumé est sauvé. En regardant le Christ, Dieu fait homme, nous découvrons que Dieu a assumé en lui le tout de l’humanité pour que tout l’homme soit sauvé.

Cette retraite de Carême 2018 est publiée sur mavocation.org

L’Œuvre des vocations prend en charge les frais liés à la formation des séminaristes. Soutenez la formation des prêtres d’Île-de-France.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]