Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Les religieuses seraient-elles en voie de disparition ?

©Shutterstock
Religieuses au chocolat
Partager

Vous aussi vous avez fait le même constat ? À la recherche de religieuses dans vos boulangeries, vous ne croisez quasiment que des éclairs ? Mais où sont passées ces si délicieuses patisseries ?

Avec sa forme généreuse, la religieuse sait ravir les plus gourmands. Mais voilà, depuis quelques années, elle semble disparaître des rayons des boulangeries-pâtisseries. France 3  a mené l’enquête dans la ville de Tours est le constat est sans appel : l’éclair est privilégié au profit de la religieuse. Mais que lui reproche-t-on ?

Une création parisienne

La religieuse est apparue au XIXe siècle et le succès a été fulgurant. Crée à Paris en 1856, elle est l’oeuvre du célèbre café « Frascati ». Ce dernier était tenu par un glacier napolitain célèbre de la capitale. Avant de connaître sa jolie forme ronde, la religieuse se présentait comme un carré de pâte à choux, rempli de crème pâtissière et surmonté d’une crème fouettée. Cette forme perdurera pendant 50 ans et évoluera pour devenir un gros chou rond surmonté d’un autre plus petit. Tous deux fourrés de crème, ils sont couverts d’un glaçage et de crème au beurre. Généralement au chocolat ou au café, les religieuses se déclinent désormais en pleins de parfums fruités.

L’origine du nom n’est pas certaine. Ce terme apparaît pour la première fois en 1904 dans le dictionnaire Larousse. La légende raconte que la couleur du glaçage faisait référence à celle des robes des religieuses.

Un concurrent de taille !

Le drame de la religieuse ? Elle possède un concurrent de taille : l’éclair et sa recette de base qui est identique. Si l’éclair a une forme moins attractive, la recette est quasiment la même. Il s’agit d’une pâte à choux fourré de crème pâtissière. Et le temps se comptant en argent, les pâtissiers favorisent de plus en plus l’éclair, plus rapide à faire et moins coûteux. Alors dépêchez-vous d’en profiter car les religieuses pourraient bien disparaître en un éclair !

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.