Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Grand croyant, le fondateur d’Euro Media Television est mort

JEAN-PIERRE BARRY
ERIC PIERMONT / AFP
Décédé dans la nuit du 24 février d’un cancer qui l’a emporté en seulement trois mois, Jean-Pierre Barry laisse un grand vide.
Partager

Fondateur d’Euro Media Télévision, Jean-Pierre Barry est décédé dans la nuit du 24 février à l’âge de 70 ans. Profondément chrétien, il s’est consacré ces deux dernières années au développement de la fondation ZeWatchers afin de soutenir différents médias chrétiens.

Pionnier, visionnaire et évangélisateur. Comme une valse, la vie de Jean-Pierre Barry pourrait se décliner en trois temps. Décédé dans la nuit du 24 février d’un cancer qui l’a emporté en seulement trois mois, Jean-Pierre Barry laisse un grand vide non seulement pour sa famille et ses proches mais aussi dans le paysage médiatique. C’est lui qui en 1983 a fondé avec sa femme Chantal et son ami d’enfance Luc Geoffroy, Euro Media Télévision.

Si ce nom est peu connu du grand public, les émissions tournées par ses équipes le sont beaucoup plus : Roland Garros, le Tour de France, Questions pour un champion, Master Chef, Secret Story… c’est Euro Media Télévision. Pionnier du secteur, il a fait de cette entreprise le leader de la prestation technique sur le marché français à travers l’acquisition et le développent de nombreuses sociétés avant de se développer à l’international et de donner naissance au premier groupe de prestation technique audiovisuelle en Europe.

Un self made man qui s’est fait… grâce à Dieu

« On ne construit pas un groupe comme Euro Media Télévision sans une grande vision », témoigne le chanteur Grégory Turpin qui avait fait sa rencontre il y a un peu plus d’un an. « Il a su s’entourer de gens exceptionnels : sa femme Chantal, son ami d’enfance Luc Geoffroy et sa femme Anne… Il a réussi à réunir toutes les compétences pour emmener son groupe très loin. Et c’est ce qu’il a fait ». « Jean-Pierre Barry n’a jamais revu ses projets à la baisse. Il a toujours rêvé grand pour Dieu ; son histoire c’est avant tout celle de pas, petits et grands, de foi », rappelle David Bonhomme, directeur de l’agence de communication Progressif Media.

« Il était le modèle même du self made man qui s’est fait… grâce à Dieu », se souvient avec émotion Éric Célérier, pasteur et fondateur du site Top Chrétien. « Il a lancé très jeune une société qui vendait des aquariums et est devenu riche… très vite. Un jour, alors qu’il priait, des paroles de l’Évangile selon saint Matthieu lui sont venues à l’esprit : Va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. » Ce qu’il a fait. Il a vendu les parts de sa société, a donné tout son argent… et s’est retrouvé à vivre avec sa femme à l’arrière d’un camion. « C’est ce qui était très spécial chez lui, il avait une foi très vivante et très concrète », rappelle encore Éric Célérier.

Ce chapitre de sa vie a duré deux-trois ans. Peu après, « d’une caméra, il a réussi à bâtir un empire en misant sur son intuition ». Visionnaire, il disposait également de très belles qualités humaines. « Jean-Pierre Barry m’impressionnait car c’était un grand homme qui savait placer sa confiance dans ses collaborateurs et développer le potentiel de chacun. Il connaissait les limites de tous ceux qui l’entouraient mais se concentrait avant tout sur leurs qualités », détaille Grégory Turpin. « Il avait ce talent, cette envie de fédérer ensemble, dans une même dynamique, des gens ayant la même vocation même s’ils ne s’en rendaient pas forcément compte », se souvient encore David Bonhomme.

Un talent au service de l’évangélisation

Témoignant d’une « foi à déplacer les montagnes », Jean-Pierre Barry avait mis toutes ses compétences, depuis deux ans, au service de l’évangélisation par les médias en lançant la fondation ZeWatchers. C’est elle qui a notamment financé le lancement du magazine Jésus. « Ces deux dernières années, après 40 ans qu’il considérait avoir passé dans le désert des médias séculiers, Jean-Pierre a pu voir se mettre en place cette vision d’un groupe média chrétien. Avec son épouse Chantal, ses amis Luc et Anne, mon épouse et moi-même, et bien d’autres personnes, nous avons pu voir éclore cette vision sous la forme de la fondation ZeWatchers », résume Éric Célérier, fondateur du site Top Chrétien.

Ce qu’il retient de lui : sa vision, sa foi et son état d’esprit. « Jean-Pierre Barry était quelqu’un d’entier, qui a marqué beaucoup de gens par son empathie et sa sympathie. Il y a quelques semaines, il a voulu piloter une dernière fois un avion. Lorsque nous avons atterri à l’aéroport du Bourget. Le personnel avait déroulé le tapis rouge. Chacun est venu le saluer et le remercier de s’être intéressé à eux », évoque Éric Célérier.

Rendant une dernière fois hommage à son ami, le fondateur de Top Chrétien trouve ces mots : « Jean-Pierre a semé les graines d’une vision qui va continuer et même s’étendre. Dieu enterre ses serviteurs mais continue son œuvre. Lorsque Moïse est parti, après avoir brièvement vu de loin la terre promise, d’autres se sont levés comme Josué et tout un peuple est entré dans le pays promis. Merci Jean-Pierre pour ton exemple, ta persévérance, ton caractère joyeux, ta foi, ton amour ».

Tags:
décès
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]