Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un moment de grâce à l’aéroport

HALLELUJA AIRPORT
Partager

Bloqués dimanche 18 février à l'aéroport de Toulouse (Haute-Garonne), une pianiste et un chanteur ont repris ensemble la célèbre chanson de Léonard Cohen pour le plus grand plaisir des voyageurs.

Dimanche 18 février, Valérie Marie, pianiste à Toulouse, attend à l’aéroport de Toulouse-Blagnac en raison du très long retard de son vol. Elle décide alors de se mettre au piano, installé dans le hall D, pour patienter et interprète le célèbre Hallelujah de Léonard Cohen. Alors qu’elle termine les dernières notes du morceau, Grégory Benchefani, chanteur lyrique parisien originaire de Marseille, s’approche d’elle et lui demande de rejouer ce tube popularisé dans les années 1990 par la magnifique reprise de Jeff Buckley. Ni une ni deux, la pianiste se remet à jouer tandis que le chanteur entonne les paroles de sa voix puissante. L’émotion est alors à son comble pour les spectateurs, émus face à un telle symbiose.

Enregistré par un téléphone, la vidéo de ce moment magique a été postée sur Facebook par Valérie Marie, quelques jours plus tard. À ce jour, elle a quasiment fait 1 500 000 vues ! La pianiste reste enchantée par cette expérience improvisée comme elle en témoigne sur sa page Facebook : « Immense émotion à l’instant à l’aéroport de Toulouse !!! Mon vol est retardé. Je joue donc… un chanteur lyrique me demande si je veux bien rejouer l’halleluya….. Magique….. on est raccord je crois…. Magique… »

Pour sa part, Grégory Benchefani — connu pour son rôle de Mike Brant dans la comédie musicale « Mike, laisse-nous t’aimer » — garde également un excellent souvenir de ce moment : « Quand tu attends ton vol bien retardé avec les camarades et qu’une merveilleuse pianiste s’installe, tu ne peux pas résister. Rencontre inattendue après 3 heures de concert. Merci Valérie Marie ».

Les internautes n’ont pas tardé à réagir non plus, félicitant le duo pour l’émotion ressentie : « Merci pour ce moment, je travaille à la boutique Swatch juste en face du piano et j’ai passé le plus agréable moment que mon travail puisse offrir !! » Une rencontre impromptue qui a suspendu le temps de quelques minutes et laissé un souvenir imparable dans le coeur des spectateurs.

Tags:
musique
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]