Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Pourquoi des bœufs sont-ils perchés sur la cathédrale de Laon ?

LAON OX
Partager

Perchés à 56 mètres de hauteur, seize bœufs ornent les deux grandes tours de façade de la cathédrale de Laon (Aisne). Mais par quel miracle sont-ils arrivés là haut ?

« Tout est beau à Laon, les églises, les maisons, les environs, tout », écrivait Victor Hugo à son épouse Adèle. Chef-d’œuvre de l’art gothique, la cathédrale de Laon, construite à la fin du XIIe siècle, possède le plus grand ensemble sculpté de cette époque. Commandée par l’évêque Gaulthier de Mortagne, elle fait partie des plus anciennes cathédrales gothiques, édifiée avant celle de Notre-Dame de Paris. Avec ses trois grands portails sculptés, ses fenêtres à voussures et ses écoinçons décorés de personnages, l’édifice fait sans conteste partie des plus belles cathédrales gothiques de France.

© Wikimedia
Cathédrale de Laon.

Les cinq tours grandioses qui se dressent à 75 mètres de hauteur sont particulièrement impressionnantes. À l’origine, deux flèches surmontaient les tours sud et sud-ouest, construites au cours du XIIe siècle. Tandis que l’une tomba en raison d’un tremblement terre survenu au XVIIe siècle, l’autre tour fut, quant à elle, démolie plus tard sous la Révolution. Pour accéder au sommet, il faut grimper les 210 marches d’un escalier en colimaçon relativement étroit. Mais le panorama vaut le coup ! Le visiteur peut alors profiter d’une vue imprenable sur le plateau laonnais. En tournant son regard vers les grandes tours, le visiteur est alors frappé par la présence d’êtres étranges. En effet, sur les deux tours de façade sont perchés, à 56 mètres de hauteur, seize bœufs sculptés, grandeur nature, semblant surveiller la ville.

LAON OX
Domaine Public

Comment sont-ils arrivés là ?

La légende raconte, qu’un jour, un attelage qui transportait, depuis la ville basse, les pierres nécessaires à la construction de la cathédrale, s’écroula de fatigue. Soudain, un bœuf blanc descendit miraculeusement du ciel pour le remplacer et terminer le travail. Si les habitants de Laon aiment raconter cette histoire, en réalité, ces bœufs auraient été réalisés simplement pour rendre hommage aux bêtes qui ont amené les matériaux jusqu’au chantier. Aujourd’hui, ces bœufs continuent de piquer la curiosité des visiteurs et permet à la cathédrale de Laon de se distinguer, avec originalité, de ses concurrentes.

Si l’envie vous prend de chercher les particularités des autres églises de France, Aleteia vous invite à grimper au sommet des plus hautes ! Découvrez-les dans ce diaporama :

 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]