Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Russie : l’État islamique revendique un attentat à la sortie d’une église

POLICE AMBULANCE
MAKSIM BOGODVID / SPUTNIK / AFP
Partager

Un homme a ouvert le feu ce dimanche 18 février à la sortie d’une église orthodoxe à Kiziliar, dans le Daguestan (Caucase russe), causant la mort de cinq femmes. L’attentat a été revendiqué par l’État islamique.

C’est un nouveau drame qui vient endeuiller la communauté chrétienne russe. Un homme a tué cinq femmes au cours d’une fusillade « à la sortie d’une église » orthodoxe ce dimanche à Kizliar, au Daghestan, république musulmane instable du Caucase russe, ont annoncé les autorités locales. L’attaque a été revendiquée par l’État islamique en ces termes : « Un soldat de l’islam, Khalil Daghestani, a attaqué le temple nazaréen George (l’église Saint-Georges visée par l’attentat) dans la ville de Kizliar au Daghestan. Il les a visés avec son arme, a tué cinq personnes et blessé quatre autres ».

Le quotidien russe RBK a publié le récit d’un prêtre affirmant que l’homme avait visé ses fidèles sortant tout juste de la messe qu’il venait de donner à l’occasion du Dimanche gras marquant la veille du début du Carême orthodoxe. « Aujourd’hui, vers 16 heures, nous avions terminé la messe, les gens commençaient à sortir. Un homme avec une barbe a couru vers l’église en criant “Allah Akbar” et a blessé mortellement quatre personnes », a raconté au journal le prêtre Pavel. « Il avait un fusil et un couteau », a-t-il affirmé, précisant : « Quand nous avons entendu les tirs, nous avons vite fermé les portes pour qu’il n’entre pas ».

D’après l’agence de presse russe Interfax, l’assaillant, qui a été tué lors d’un échange de tirs avec la police, était un habitant de Kiziliar né en 1995.

Ce « crime monstrueux » est « destiné à provoquer un affrontement entre orthodoxes et musulmans » dans le Caucase, a dénoncé le porte-parole du patriarche de l’Église orthodoxe russe Kirill. Voisin de la Tchétchénie, le Daghestan, dont la population est majoritairement musulmane, est régulièrement la cible d’attaques dont certaines sont revendiquées par l’EI, à qui la rébellion armée islamiste dans le Caucase russe a prêté allégeance en juin 2015.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]