Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Objectif confession : vous avez quarante jours !

PRODIGAL SON
Domaine Public
Partager

La confession demande du temps et de la motivation… Le Carême offre une belle occasion de renouer avec ce sacrement si important.

Manque de temps, manque d’envie, manque d’occasions… Les semaines de la vie quotidienne défilent et la dernière confession remonte facilement à des années lumières… Et pourtant ! Quel rendez-vous d’amour manqué !

À consommer sans modération !

« N’ayons pas peur d’aller à Lui et de nous laisser pardonner ! » incite le Pape François dans sa catéchèse sur le sacrement de la Réconciliation. Il rappelle les bienfaits du sacrement « étreinte de l’infinie miséricorde du Père », père qui accueille sans ménagement son fils prodigue repentant. La confession, exercice loin d’être évident, regorge de points positifs jusque dans ses difficultés. Oui, c’est dur d’avouer ses fautes à un autre homme pécheur, et ce serait plus rassurant de pouvoir juste régler tout ça dans une prière personnelle adressée à Dieu seul.

Mais le pape François nous invite à dépasser nos inquiétudes humaines :  « Il est nécessaire de demander pardon à l’Église, à nos frères, dans la personne du prêtre. (…) La honte aussi est bonne, c’est sain d’avoir un peu honte, parce qu’avoir honte est salutaire. » Bon pour l’humilité, bon aussi pour se soulager : « il est bon de parler avec son frère et de dire au prêtre ces choses qui pèsent tellement sur notre coeur ». Bref, puisque la confession agit comme remède aux maux de l’âme : à consommer sans modération !

« Dieu vous serre dans ses bras »

Si la tendance de « zapper » l’étape confession dans l’emploi du temps est habituelle, ce début de Carême doit remettre les chrétiens sur le bonne voie ! Le soir même de Pâques, Jésus institue devant ses disciples ce sacrement en disant « À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » (Jn 20, 23.).

Par l’intermédiaire des prêtres, les chrétiens ont la chance d’avoir accès à cet héritage : pourquoi ne pas profiter de ce temps de pénitence de quarante jours pour vivre ce sacrement pascal ? Alors d’ici Pâques, tenez-vous au courant des horaires de confessions dans les paroisses près de chez vous ! Histoire que « Dieu vous serre dans ses bras » et « fasse la fête » comme le dit le Pape François !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]