Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Comment lire la Bible sans s’ennuyer ?

BIBLE GLASSES
Dariusz Sankowski I Unsplash
Partager
Commenter

Lire la Bible vous ennuie ? Vous trouvez l'exercice trop long ? Trop fastidieux ? Voici quelques conseils pour y remédier.

Si la plupart des catholiques disent posséder une bible chez eux, combien la lisent vraiment ? Pour beaucoup, lire la Bible serait inutile car ennuyeux et trop ardu. Pourtant, elle est un refuge pour puiser des paroles de réconfort ou trouver de quoi guider sa vie. Mais c’est vrai, lire la Bible d’un seul coup est loin d’être chose aisée. Pourquoi ne pas la lire par « petits morceaux » ? Les laïcs ne sont pas les seuls à le faire. Chez les religieux aussi, on lit la Bible de cette façon… en suivant la liturgie.

Voici quelques conseils pour avoir envie d’ouvrir la Bible, ou de reprendre la lecture là où on l’avait laissée. L’aventure est un peu folle, quand on sait qu’il y a 73 livres, couvrant presque 2 000 ans d’histoire. Mais ces quatorze conseils aident à ne pas rester enlisés en cours de lecture ou de buter contre un écueil. Ils ont été recueillis par Aleteia Italie auprès d’un prêtre, Federico Tartaglia, conscient du problème.

La Bible ne doit pas être lue, mais écoutée

Partir en ayant confiance dans les textes et leurs auteurs, confiance également en l’Esprit qui plane sur chaque écrit. Ne pas voir ces textes comme de vieux livres mais comme des livres vivants, qui parlent.

Ne pas chercher de message moral

Ce n’est pas un livre pour nous offrir des règles morales. Pour ça on a les dix commandements, ça suffit ! Au cœur de ce livre il y a l’homme en quête de Dieu. Chaque page vise à comprendre et révéler le mystère de l’homme aux prises avec le mystère de Dieu. Et ses conséquences…

Chercher Jésus

On lit la bible pour comprendre si Jésus est vraiment le Seigneur. Pour nous chrétiens, cette perspective est fondamentale. Elle nous incite à voir comment toutes les paroles de ce texte trouvent leur accomplissement et leur sens dans la personne de Jésus.

Y voir l’humain

Le livre doit être compris comme un livre humain. C’est un livre écrit par des hommes qui parlent d’hommes et de leurs histoires, en essayant de comprendre l’humanité à la lumière de la foi en Dieu. Cette humanité est surprenante. C’est celle de Jésus, son moment culminant.

Accepter ses limites

La bible a ses limites. Ce n’est pas un livre parfait. On y trouve des péchés et des infamies, mais aussi des erreurs, des incohérences et surtout des visions limitées sur l’homme et sur Dieu. C’est un livre en constante évolution qui révèle progressivement le visage de Dieu, avec de grands bonds en avant et quelques recul en arrière.

Lire tous les jours

La bible doit être lue chaque jour. Il faut entrer dans un rythme d’écoute quotidienne, où la constance cède le pas ensuite à la curiosité et à la passion.

Lire par petits bouts

La bible doit être lue petit à petit, pour faciliter l’assimilation de ce qui vient d’être lu. Et il n’est pas nécessaire de comprendre chaque mot du texte, mais de saisir l’aspect qui attire le plus notre attention et peut s’avérer utile pour avancer dans notre parcours.

Lire sans crainte

Il n’y a pas de raison d’avoir peur de se tromper dans l’interprétation du texte, il faut tout simplement avoir une écoute attentive et sincère. L’Esprit est dans le texte, mais aussi dans notre coeur.

Avoir un bon support de lecture

Il faut aussi de bons supports pour nous accompagner dans la lecture. Il est par exemple important d’avoir une bonne édition, avec des commentaires et des notes sur le texte. A ce propos, on trouve sur le net comme en librairie une grande quantité de commentaires bibliques.

Lire à plusieurs

La lecture personnelle c’est bien et important mais la lecture communautaire aussi. Se confronter et partager avec celui qui a l’habitude de la lire nous aide et nous soutient dans ce voyage. Peu importe que d’autres en sachent plus que nousparce qu’ils sont plus avancés que nous dans leur parcours. Cet exercice ne doit pas nous décourager mais seulement nous inspirer.

Lire mais également écrire

La bible doit être lue mais également écrite. L’utilisation d’un cahier dans lequel reporter les phrases qui nous frappent et les réflexions qui jaillissent de la lecture, est très utile, surtout au début.

Toujours prier

On doit prier  tout en lisant la bible. Avant, pendant et après la lecture, la prière est le signe et le support de ceux qui veulent écouter Dieu. Commencer par utiliser la prière des psaumes, en ne récitant au début que celles qui nous plaisent le plus. C’est très important.

Repasser dans sa tête

Il peut arriver, dans un moment de silence, qu’une phrase qui nous a particulièrement frappés pendant la lecture jaillisse dans notre esprit, suscitant surprise mais également réconfort.

Se réjouir devant chaque découverte

Quand on commence à s’étonner devant certaines choses que nous lisons, à nous émerveiller, c’est que l’on est sur le point de comprendre que le grain que Dieu a semé dans l’automne d’une lecture fatigante est en train de porter les fruits d’un printemps florissant.

Tags:
bible
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]