Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Entrer en Carême c’est quoi ?

DR
careme
Partager
Commenter

« C’est ouvrir sa porte… C’est changer de cap … » écrivait l’abbé Robert Riber (1935-2013), prêtre du diocèse de Strasbourg. Un joli texte à lire en entrant en carême, ce répit essentiel pour se dépouiller et redonner un sens à sa foi.

Le mercredi des Cendres marque l’entrée officielle en Carême et dans la période pascale. Et l’abbé Robert Riber, qui avait plus d’une prière dans son sac, ne pouvait manquer d’avoir un joli texte à présenter aux fidèles pour méditer cet amour infini que Dieu a manifesté pour tous les hommes, à travers la passion et la mort de son Fils.

Prêtre et aumônier de l’enseignement public strasbourgeois, Robert Riber était également poète et psychanalyste. En ce moment favorable de conversion personnelle et ecclésiale, cette prière est une invitation à se laisser surprendre et non à rester figés dans ses vieilles positions, à faire de ce temps un temps de combat spirituel et de discipline sur soi-même, un temps d’écoute et de partage…

Entrer en Carême…

« C’est ouvrir sa porte
et réapprendre à bouger, à se déplacer, à vivre.
C’est refuser de rester figé dans ses positions,
ses dogmes ou ses certitudes absolues.

Entrer en Carême,
c’est aussi changer de cap.
Mettre le cap sur Dieu
en se laissant déranger par les coutumes des autres,
leurs idées, leurs habitudes, leurs langues.
Se laisser surprendre par la musique de l’autre,
qui dit un autre rythme, un autre temps, une autre chanson.

Entrer en Carême,
c’est aussi se mettre à l’écoute de la Parole,
celle qui, au milieu des bavardages,
nous touche au cœur et nous arrache
non une larme, un billet de banque, un chèque,
mais un geste de pardon, d’amour ou de paix.

Entrer en Carême,
c’est se mettre à l’écoute de la réussite de Dieu,
celle qui accepte la blessure,
celle qui ne profite pas de l’échec du faible,
celle qui n’exploite pas la naïveté ou la sueur du faible.

Entrer en Carême,
c’est se mettre à l’écoute de l’amour de Dieu.
Pas un amour maquignon
qui ne tient compte que du tour de taille,
de la beauté des yeux ou du regard.
Un amour qui vous apprend à lire autrement,
À parler, à partager, à se rencontrer autrement. 

Ainsi soit-il. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]