Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Benoît XVI serait atteint d’une maladie nerveuse paralysante

POPE EMERITUS BENEDICT XVI
VINCENZO PINTO / AFP
Partager

Selon son frère, Georg Ratzinger, le pape émérite Benoît XVI serait atteint d’une maladie nerveuse le paralysant peu à peu.

Le pape émérite Benoît XVI serait atteint d’une maladie nerveuse le paralysant peu à peu, confie son frère, le Père Georg Ratzinger, dans un entretien à l’hebdomadaire allemand Neue Post paru le 14 février 2018. Le prédécesseur du pape François aura 91 ans le 16 avril prochain.

Selon le prêtre allemand, la maladie de l’ancien pape l’obligerait de plus en plus souvent à se déplacer à l’aide d’un fauteuil roulant. Si la paralysie atteint le cœur, explique le Père Georg Ratzinger, “tout peut finir rapidement”. “Seul Dieu sait si nous nous reverrons”, ajoute-t-il, tout en indiquant son souhait de pouvoir être à Rome en avril pour l’anniversaire de Benoît XVI.

« En pèlerinage vers la Maison »

Ces informations sur Benoît XVI sont « sans fondement » selon l’entourage du pape émérite. S’il se déplace difficilement, il ne souffre d’aucune maladie neurologique. Selon ses proches, il effectue encore quotidiennement sa promenade dans les jardins du Vatican, sans aucune autre difficulté que motrice. “Les prétendues nouvelles sur une maladie paralysante ou dégénérative“ de Benoît XVI sont “fausses“, a aussi affirmé la direction du Bureau de presse du Saint-Siège le 15 février.

Dans un courrier adressé au journal italien Corriere della Sera le 7 février à l’occasion du cinquième anniversaire de sa renonciation, le pape émérite affirmait voir ses capacités physiques décliner et être « en pèlerinage vers la Maison ». Son ancien secrétaire, le Père Alfredo Xuereb, soulignait quant à lui que Benoit XVI offrait ses souffrances pour l’Eglise.

Dans ce court entretien, le Père Georg Ratzinger déclare également que son frère et lui ont “le grand souhait” d’une “bonne mort” et qu’il prie pour cela.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]