Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Saint Expédit
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pour Raphaël Enthoven, « les défenseurs du miracle sont ici-bas les avocats du diable »

europe 1

Capture d'écran Europe 1

Agnès Pinard Legry - publié le 13/02/18

« En parlant de miracle […] on augmente l’obscurité, on répand les ténèbres, et on fait basculer la religion dans la superstition », a affirmé ce 13 février le philosophe Raphaël Enthoven dans sa chronique matinale sur Europe 1. Des propos qui ont provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Raphaël Enthoven, philosophe et chroniqueur sur Europe 1, a encore frappé. Après avoir déclaré fin décembre que c’était par islamophobie que l’Église modifiait la traduction du Notre-Père, il est revenu à la charge sur les ondes ce 13 février en abordant, avec sa finesse légendaire, la question de la reconnaissance par l’Église catholique du 70e miracle de Lourdes ce dimanche.  « On prend vraiment les gens pour des imbéciles… et en plus ça marche », a-t-il lancé pour amorcer son ʺbillet d’humeurʺ.


lourdes people

Lire aussi :
Miraculé de Lourdes, un parcours du combattant

S’interrogeant sur l’absence de « signe tangible de ʺl’intervention divine par l’intercession de Notre Dame de Lourdesʺ » que le comité médical et la commission diocésaine ne peuvent fournir, il conclut tout simplement que « c’est l’avantage de la superstition sur la science ». « En parlant de miracle, ce qui ne veut rien dire, c’est-à-dire en éclairant l’énigme par le mystère, on augmente l’obscurité, on répand les ténèbres, et on fait basculer la religion dans la superstition », a également déclaré Raphaël Enthoven avant de conclure : « Les défenseurs du miracle sont ici-bas les avocats du diable ».

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir croyants et non-croyants sur les réseaux sociaux.

https://twitter.com/abbegaetan/status/963433556948193280


lourdes people

Lire aussi :
Miraculé de Lourdes, un parcours du combattant

“Je suis chargée de témoigner, pas de vous faire croire” a lancé ce mardi en conférence de presse la sœur Bernadette Moriau, 78 ans, atteinte pendant 40 ans d’une grave invalidité et dont la guérison miraculeuse en 2008 a été reconnue par l’Eglise catholique dimanche, jour du 160e anniversaire des premières apparitions mariales à Lourdes.

Tags:
LourdesMiracle
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement