Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Ce que Benoît XVI a dit au pape François le jour de son élection

POPES
OSSERVATORE ROMANO I AFP
Partager

Cinq ans après la renonciation de Benoît XVI, Mgr Alfred Xuereb, son ancien secrétaire, a accordé un entretien à Vatican News dans lequel il revient sur la renonciation de l’ancien souverain pontife et sa réaction à la nomination du pape François.

« Sainteté, à partir de maintenant je promets mon obéissance totale et ma prière ». Ces mots sont ceux qu’a prononcé Benoît XVI lors d’un échange avec le pape François le soir de son élection. Des mots témoignant d’une immense humilité. « Cela fait partie des moments que je ne peux pas oublier », a expliqué Mgr Xuereb, secrétaire particulier de Benoît XVI de 2007 à 2013, dans un entretien accordé à Vatican News. Et des moments inoubliables, Mgr Xuereb en a vécu beaucoup à ce poste.

Il se souvient ainsi de ce 5 février 2013, lorsque Benoît XVI l’a invité à s’asseoir dans son bureau et lui a annoncé son renoncement. « À ce moment-là, un détail m’est venu à l’esprit, raconte-t-il. Une fois, avant de célébrer la messe dans la chapelle privée, Benoît XVI était resté dans la sacristie plus longtemps que d’habitude afin de prier. Malgré le tintement de l’horloge qui marquait l’heure du début de la messe, il l’ignora et continua de se recueillir devant le crucifix dans la sacristie. J’étais convaincu, alors, qu’il priait pour quelque chose de très important. Le 5 février, lorsque j’ai écouté le pape Benoît XVI m’annoncer sa décision, j’ai compris ».

 « Il a pensé à l’Église »

Pour Mgr Xuereb, l’annonce de cette renonciation est « un acte héroïque ». « Il a pensé à l’Église, à l’amour qu’il portait pour l’Église qui était beaucoup plus grand que l’amour de soi-même, de son ego », détaille-t-il. Ayant également été secrétaire du pape François pendant un an, Mgr Xuereb est aussi revenu sur la relation entre le pape François et Benoît XVI. « Le Pape François a immédiatement donné la bonne définition: “Nous avons le privilège d’avoir le grand-père à la maison” », relate-t-il. « Nous avons donc une mémoire historique vivante à laquelle nous pouvons puiser. Et je suis sûr que le pape François fait cela ».

Dans son entretien, Mgr Xuereb confie également quelques anecdotes savoureuses sur l’élection du pape François, le 13 mars 2013. Il rapporte ainsi que le nouveau pontife a mis plus de temps que nécessaire pour arriver à la loggia centrale de la basilique Saint-Pierre… car il tentait de joindre Benoît XVI au téléphone. Une tentative qui s’est soldée par un échec : « Nous étions devant la télévision ! », explique-t-il, raison pour laquelle personne n’a entendu la sonnerie.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]