Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Le plus important dans la vie ? La réponse édifiante d’enfants en soins palliatifs

CHILD SICK
Partager

Un pédiatre sud-africain a demandé à ses petits patients en soins palliatifs ce qui était le plus important pour eux dans la vie. Leurs réponses émouvantes nous invitent à reconsidérer nos priorités.

Le 1er février, un pédiatre sud-africain, le Docteur Alastair McAlpine, exerçant dans un centre de soins palliatifs à Cape Town, a posté sur son compte Twitter les réponses données par ses petits patients à la question : « Qu’avez-vous préféré dans la vie, et qu’est-ce qui lui a donné du sens ? ». Avant de lister les retours des enfants dans thread, il prévient : « Les enfants peuvent faire preuve de tellement de sagesse. » Et effectivement, leurs réponses sont belles, émouvantes, et nous font réfléchir sur nous-mêmes, nos priorités et notre rapport à la vie.

L’importance de leur famille

Tous ces enfants malades, à l’unanimité, considèrent qu’il n’y a rien de plus important que de passer du temps avec leur famille, et de s’aimer les uns les autres. Magnifique témoignage que celui de cet enfant qui reconnaît l’amour de sa mère : « Personne ne m’aime comme Maman m’aime. »

Certains enfants font preuve d’une lucidité poignante, et d’une incroyable empathie vis-à-vis de leurs parents. Loin de regarder leur propre nombril, ils pensent à l’avenir des leurs : « J’espère que Maman ira bien. Elle a l’air triste »/ « Papa ne doit pas s’inquiéter. Il me reverra bientôt »/ « Dieu prendra soin de Maman et Papa quand je serais parti ».

Les marques de gentillesse et l’amitié

Les enfants sont marqués par la gentillesse de leurs proches, et le disent clairement : « Ma mamie est tellement gentille avec moi. Elle me donne le sourire. »/ « J’aime quand cette infirmière prend soin de moi, elle est si gentille ».

L’amitié sincère est très importante pour eux. Le pédiatre affirme : « Beaucoup auraient voulu passer moins de temps à s’inquiéter de ce que pensent les autres et accorder plus de valeur à ceux qui les traitent normalement ». Et de citer les enfants : »Mes vrais amis s’en fichaient quand mes cheveux sont tombés. »/ « Jane m’a rendu visite après mon opération et n’a même pas remarqué la cicatrice ! »

Les temps de qualité

On aurait pu croire que les moments préférés des enfants sont ceux passés devant la télévision ou sur Facebook. Mais pas du tout. Les moments aimés qui ressortent sont la lecture des histoires le soir par leurs parents, les câlins, la plage et les fous rires. Le rire soulage la douleur, rappelle le médecin. « Je veux être un grand détective comme Sherlock Holmes quand je serais guéri ! »/ « J’aime quand ma sœur me prend dans ses bras »/« J’ai fait d’énormes châteaux de sable ! » / « Mon Papa fait des grimaces que j’adore ! »

Un message à double sens

Fort de tous ces témoignages marquants, Alastair McAlpine s’adresse ainsi à tous les enfants du monde : « Soyez gentils. Lisez plus de de livres. Passez du temps avec votre famille. Faites des blagues. Allez à la plage. Câlinez votre chien. Dites aux gens importants que vous les aimez. Voilà les choses que ces enfants souhaiteraient avoir faites plus souvent. Le reste, c’est du détail. Oh… Et mangez de la glace ». (Car tous les enfants ont dit aimer la glace !)

Le message du médecin a ceci de formidable qu’il s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux parents. Il est possible de lire entre les lignes et d’en sortir, nous parents, le sens caché : soyons gentils si nous voulons que nos enfants le soient aussi. Lisons-leur plus de livres. Passons du temps avec eux. Emmenons-les à la plage. Offrons-leur un animal de compagnie. Disons-leur qu’on les aime. Le reste, c’est du détail !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]