Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Père René-Luc : la parabole de l’illuminatoire ou que se passe-t-il au moment de la mort ?

Père René-Luc - Agnès Pinard Legry - publié le 06/02/18

Récits allégoriques, les paraboles s’avèrent être de puissants moyens d’annoncer la parole. Fondateur avec Mgr Carré de CapMissio, l’école de Mission de Montpellier, le père René-Luc a décidé d’utiliser le même moyen pour évangéliser.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

« Frères, nous ne voulons pas vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort ; il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui. […] Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur. » Citant la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens, le père René-Luc s’intéresse dans cette vidéo à l’une des questions que ne cesse de se poser l’humanité : qu’y a-t-il après la mort ?

Le purgatoire, une « pédagogie divine »

« Notre âme est immortelle mais notre corps est mortel. La difficulté est d’accepter cette réalité. C’est pourtant un acte d’humilité » rappelle le père. À l’image du Christ qui a ouvert les portes de la mort et est ressuscité, notre âme va quitter notre corps et notre corps ressuscitera à la fin des temps. « Mais où suis-je exactement entre ma mort et la résurrection de ma chair, la résurrection finale ? », interpelle le père René-Luc.




Lire aussi :
Le chapelet pour les âmes du purgatoire, pour prier pour le repos de ses proches

L’Église catholique explique qu’il y a trois possibilités. « Si mon âme est entièrement remplie de la lumière de Dieu, comme celles des saints et des saintes, même si le corps est enterré l’âme va au ciel, au paradis », indique le curé. D’autres, certainement la majorité des gens, ne vont pas au ciel directement. Ils passent d’abord par… le purgatoire. « Les orthodoxes parlent d’illuminatoire, c’est-à-dire une pièce sombre dans laquelle on se trouve car on ne peut pas aller directement à la lumière. C’est pour ceux qui aiment le Seigneur mais qui ne peuvent pas allés tout de suite dans Sa lumière car ils seraient aveuglés. C’est de la pédagogie divine : le Seigneur ouvre progressivement la porte jusqu’à ce que nos yeux soient habitués à Sa lumière », souligne encore le père René-Luc. Enfin, il reste l’Enfer. Si ce lieu n’existait pas, cela voudrait dire qu’il n’y a pas de liberté. « L’Enfer, c’est dire non à Dieu », explique simplement le cofondateur de CapMissio.


SKY LIGHT

Lire aussi :
Que se passe-t-il à notre mort ?

« À nous, dès ici-bas, de vivre dans Sa lumière, invite le père René-Luc. Prenons la décision de suivre Jésus pour qu’au moment de le rencontrer nous ne soyons pas éblouis mais que nous puissions rayonner de son amour ».


TREE SUNRISE

Lire aussi :
Une belle prière pour commencer la journée et rendre nos vies plus inspirées

Tags:
MortPurgatoire
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement