Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 23 septembre |
home iconActualités
line break icon

En Syrie, des chrétiens assistent à leur première messe depuis six ans

SYRIA MASS

© Ayham al-Mohammad I AFP

Athénaïs Clicquot - Publié le 05/02/18 - Mis à jour le 05/02/18

Des chrétiens, rassemblés le samedi 3 février 2018 à l'église Sainte-Marie de Deir Ezzor, ont assisté à la première messe depuis six ans. Un moment émouvant.

Depuis le début de la guerre, cela faisait six ans que les chrétiens de la ville de Deir Ezzor ne s’étaient pas réunis dans leur église pour assister à la messe. Dans cette ville située à l’Est de la Syrie, l’émotion était à son comble. Tenant des cierges, la vingtaine de fidèles présente s’est recueillie sous une voûte criblée de balles. La guerre est encore dans toutes les mémoires et l’église est là pour en témoigner : pierres écroulées, bouts de câbles, restes de roquettes jonchent le sol.

Seule éclaircie dans ce tas de ruines, le soleil qui transperce les vitraux pulvérisés. La ville de Deir Ezzor a été le théâtre de violents combats : les opposants au régime Al-Assad ont d’abord conquis la ville en 2012, puis la situation a empiré avec l’arrivée du groupe État islamique qui a pris le contrôle de la région en 2014. Ce n’est qu’en 2017 que l’armée syrienne a repris la ville.




Lire aussi :
Une messe au Krak des Chevaliers pour la deuxième fois en 8 siècles

On estime à environ 3000 le nombre de chrétiens qui vivaient encore à Deir Ezzor avant la guerre. Aujourd’hui, la plupart des habitants ont fui, la majeure partie de la ville étant impraticable. Les immeubles sont détruits, il n’y pas d’eau potable et l’électricité fait parfois défaut. Shadi Tuma, 31 ans, est resté dans sa ville natale malgré les combats. « Les temps difficiles subis par Deir Ezzor ont poussé les familles à partir, mais j’étais déterminé en mon for intérieur à rester ».




Lire aussi :
Guerre en Syrie : 6 ans déjà

La messe a été célébrée par le patriarche d’Antioche syriaque orthodoxe, Ignace Ephrem II de Karim. Le chœur ayant été fortement endommagé, une simple table recouverte d’un tissu blanc à fait office d’autel pour célébrer la sainte messe. Lors de la cérémonie, à laquelle ont également assisté des religieux musulmans en signe de fraternité, le patriarche a déclaré : « C’est un sentiment indescriptible pour nous de prier dans une église presque détruite, qui est une consolation pour nos coeurs et un message d’espoir pour les habitants de la ville afin qu’ils reviennent et participent à sa reconstruction ».

Tags:
MesseSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Top 10
1
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
4
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
5
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
Mathilde de Robien
Ces lieux bénis où la Vierge a pleuré : Notre-Dame de Cléry, dans...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement