Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 18 septembre |
Saint Joseph de Cupertino
home iconBelles Histoires
line break icon

Après lui avoir offert un rein, une infirmière se marie avec son patient

HANDS RINGS

Sebastian Parkinson I Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - Publié le 05/02/18

Alors qu’il était traité à l’hôpital pour une insuffisance rénale, un italien est tombé profondément amoureux d’une infirmière. Un sentiment partagé au point que cette dernière a décidé de lui offrir un rein. Quatre ans plus tard, fin janvier, ils ont décidé de s’unir pour la vie.

Nul ne sait quand l’amour frappe à sa porte. Pour Giacomo Schinasi, c’était il y a quatre ans, à Pise (Italie). Souffrant d’une insuffisance rénale aiguë, il se rendait à l’hôpital trois fois par semaine pour des séances de dialyse.

C’est lors de ces rendez-vous médicaux qu’il tombe éperdument amoureux de Cinzia Stracquadaini, une des infirmières, rapporte La Nazione. « Je me souviens du premier jour où je l’ai vu, j’ai immédiatement ressenti son anxiété, ses soucis, ses doutes », a-t-elle raconté au journal italien. Ces séances de dialyse sont pour eux l’occasion d’apprendre à se connaître, à s’apprécier… et à s’aimer. Ils multiplient les occasions de se retrouver, que ce soit à l’hôpital ou à l’extérieur. « Pendant longtemps nous avons caché les sentiments qui nous unissaient », raconte encore Cinzia Stracquadaini.




Lire aussi :
Ils décident de se marier malgré la maladie

Lorsque Cinzia Stracquadaini apprend que ses reins étaient compatibles à 99 % avec l’organisme de Giacomo, elle n’hésite pas une seconde et décide de lui en offrir un. L’opération a lieu en juillet 2014.

Ils ont finalement officialisé leur relation le 30 janvier en se disant « oui » et se promettre fidélité et assistance « dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et la maladie ». Un coup de foudre authentique, en dépit des épreuves : un an après la greffe, Giacomo Schinasi a malheureusement subi une crise de rejet et se retrouve à nouveau obligé de subir une dialyse en attendant une nouvelle greffe.

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
5
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
6
Isabelle Cousturié
Devant le Christ en croix, la prière qui protège de tous les malh...
7
Agnès Pinard Legry
Une enquête révèle le rôle actif de Pie XII auprès des Juifs pend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement