Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Tournoi des 6 Nations : Notre-Dame de l’Ovalie, au chevet des rugbymen

OUR LADY OF RUGBY
PATRICK BERNARD / AFP
Notre-Dame du rugby dans les Landes.
Partager

Connaissez-vous Notre-Dame de l’Ovalie ? À quelques heures du lancement du Tournoi de rugby des six nations, direction Rocamadour où depuis 2011, la chapelle Saint-Louis est consacrée au monde du rugby.

Avant de devenir Notre-Dame de l’Ovalie, c’est en premier lieu la chapelle Saint-Louis, une des huit que composent le sanctuaire de Rocamadour. Louis, roi très chrétien est passé dans ce haut lieu de pèlerinage avec toute sa famille en 1224 et une chapelle lui a ensuite été dédié.

Mais au XIXe siècle, l’abbé Cheval entame une série de rénovations plus ou moins réussies comme l’indique l’actuel recteur, le père Michel Cambon. La chapelle est alors tout bonnement supprimée pour créer un passage qui semblait nécessaire. Le père Ronan de Gouvello, recteur du sanctuaire entre 2005 et 2016 a souhaité recréer un lieu à la mémoire de saint Louis et choisi un local inutilisé à côté de l’emplacement de l’ancienne chapelle éponyme, au cœur du sanctuaire.

Une Vierge plurifonctionnelle

Amateur de rugby, le père de Gouvello (actuel curé de la cathédrale de Cahors) — qui a une centaine d’idées à la minute — se dit qu’un lieu dédié au ballon ovale serait un atout pour Rocamadour, déjà très connu pour les marins mais dont la Vierge est également très « plurifonctionnelle » comme s’en amuse le père Cambon. Date fut prise le 16 octobre 2011 pour l’inauguration de Notre-Dame de l’Ovalie avec également des représentants venus du Sud-Ouest.

À 300 kilomètres de Rocamadour, sur les hauteurs du village de Larrivière-Saint-Savin, dans les Landes, grande patrie du ballon ovale, une autre chapelle est dédiée à Notre-Dame-du-Rugby et a déjà fêté ses 50 ans d’existence. Un jumelage existe entre ces deux lieux de culte et une sculpture en bois de Notre Dame du Rugby a même été offerte à Rocamadour par les Landais.

Des ex-votos singuliers

En guise d’ex-voto, certains rugbymen connus ou inconnus laissent aussi leur maillot dans la chapelle. Chacun est exposé dans des vitrines, par ailleurs agrémentées d’autographes et de ballons ovales.

Le père de Gouvello, initiateur de la consécration au rugby de cette chapelle Saint-Louis de Rocamadour a souhaité que ce lieu permette aux joueurs en activité ou aux anciens et leurs familles d’avoir un endroit dédié. Ainsi, ils peuvent se retrouver et prier pour les joueurs blessés ou morts lors des matchs ou sur les trajets de retour.

Dans le sillage du père Ronan, le nouveau recteur de Rocamadour perpétue la traditionnelle messe annuelle à l’automne. Mais le père Cambon ajoute que cette « célébration se fait dans la basilique ou une autre chapelle puisque Notre Dame de l’Ovalie est trop petite pour accueillir tout le monde ».

Et le curé de conseiller aux aficionados du rugby de venir à Rocamadour en février pour confier à la Vierge le tournoi des six nations !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]