Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

D’où vient le courage des coptes en Égypte ?

COPTES EGYPTE
© Shutterstock
Partager

Les islamistes font régner un climat de terreur chez les chrétiens en Égypte. Mais les coptes ont des alliés fidèles qui veillent sur eux.

Les plaies ne se referment pas en Égypte. On ne compte plus les attentats suicides ou les attaques à l’arme à feu. Ces derniers mois, les chrétiens ont été des cibles privilégiées des terroristes musulmans. Aux Rameaux, dans les villes de Tanta et d’Alexandrie, des islamistes avaient fauché la vie de dizaines d’innocents, en faisant exploser leurs bombes dans des églises remplies de fidèles. Le pape François avait alors exprimé ses « profondes condoléances » à l’Église copte.

Le 29 décembre 2017 encore, un attentat contre l’église de Mar Mina au Caire a causé la mort de plus de dix personnes. Pour les coptes égyptiens, ce fut l’ultime attentat d’une année 2017 sanglante.

Maryam est mère de famille, veuve depuis le 11 décembre 2016. Son mari a péri dans l’attaque d’une église, aux côtés de plus de vingt victimes dont une majorité de femmes et d’enfants. Il est mort en martyr, car c’est sa foi qui en a fait une cible. Mais il est aussi parti en héros : il avait tenté d’empêcher le terroriste d’entrer dans l’édifice, et selon les témoins, cela a permis d’atténuer le massacre. Une défense qui en dit long sur la capacité des chrétiens de résister.

Mourir pour le Christ, pour aller au Ciel

Les trois fils de Maryam ont perdu leur père, mais ils peuvent aujourd’hui compter sur le courage de leur mère. Une force morale et spirituelle qui lui permet d’avancer malgré le deuil. La raison ? « Nous sommes coptes et nous sommes prêts à tout, répond-elle paisiblement. Nous savons bien que d’autres attaques sont susceptibles d’arriver à tout moment. Mais pour nous, mourir ne signifie rien d’autre qu’aller au Paradis, la mort est la porte d’entrée au Ciel. Nos martyrs nous disent que mourir pour le Christ est un passage vers le Ciel, et ils intercèdent pour nous ».

Malgré le climat de violence, les coptes égyptiens font ainsi preuve d’une foi en Dieu exemplaire. Les terroristes déciment leurs rangs, endeuillent leurs familles, créent des veuves et des orphelins. Mais, sans le savoir, ils s’attaquent à un peuple conscient que le martyre a un sens profond. Les vingt-et-un chrétiens qui avaient été exécutés sur les plages de Libye en février 2015, sont pour eux autant de nouveaux saints qui intercèdent maintenant auprès de Dieu.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]