Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Chandeleur : une authentique recette de crêpes bretonnes

CREPE AND INGREDIENTS
By margouillat photo | Shutterstock
Partager

Si manger des crêpes à la Chandeleur nous rappelle que le soleil va bientôt revenir, c’est avant tout parce que la présentation au temple de Jésus signifie que ce dernier est lumière pour le monde !

Le 2 février, quarante jours après Noël, l’Église célèbre la fête de la Présentation du Seigneur. L’Évangile de saint Luc rapporte que le vieillard Siméon tenant Jésus entre ses bras aurait dit cette prière : « Car mes yeux ont vu le salut, que tu préparais à la face de tous les peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. » (Luc 2, 30-32). Aussi on reconnaît à Jésus le pouvoir d’être une lumière pour les hommes et pour rappeler que Jésus est lumière du monde on bénit les cierges au début de la messe de la Chandeleur, la fête des chandelles.

Rondes et dorées comme le soleil

Belle comme un astre et bonne comme la chance, la crêpe évoque le soleil ! Quoi de mieux que de faire sauter de belles crêpes rondes et dorées pour inciter ce dernier à revenir et hâter l’arrivée du printemps ? La recette des crêpes est très simple, mais encore faut-il avoir le coup de main pour la faire sauter, d’autant qu’autrefois, si on voulait être riche toute l’année, on faisait sauter les crêpes d’une main alors qu’on avait dans l’autre un louis d’or ! Cela ne coute rien d’essayer… et à défaut, on se sera régalé !

Spécialités bretonnes

En matière de crêpes, les Bretons sont champions mais attention aux querelles de clocher ! Savez vous quelle est la différence entre crêpe et galette ? La même qu’entre Haute et Basse Bretagne ! Alors que dans la région de Rennes on parle de galettes pour celles fabriquées à base de farine de blé noir, en Finistère on parle de crêpes qu’elles soient de blé noir ou de froment. Mais la différence ne s’arrête pas là. La recette du Finistère donne une crêpe beaucoup plus fine et croustillante. Dans le livre Cuisine des tables d’hôtes de Bretagne publié aux éditions Ouest France, le gite de la Hulotte donnait la recette de la grand mère du propriétaire, originaire du Finistère.

Les crêpes au secret de Mémé Adèle

Version Froment

500 g de farine de froment ( T65)

200g de sucre
200g de beurre
1l de lait entier
5 œufs

Version blé noir

500g de farine artisanale de sarrasin
1 petite poignée de sel
1l d’eau

Ajoutez l’eau à la farine et au sel très progressivement jusqu’à ce que cela donne une pâte épaisse
Laissez reposer une nuit au réfrigérateur
Au moment de s’en servir, rallonger la pâte avec de l’eau pour obtenir une consistance très fluide.
Versez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur et mélangez un bon moment.
Laissez reposer au moins une 1h avant de faire chauffer la poêle… ou mieux un Billig comme en Bretagne
Attendez que la plaque soit très chaude avant de verser une louche de pâte dans la poêle et étalez la avec le dos de la louche
Si vous n’avez pas le coup de main ou plûtot le coup de poignet pour faire sauter la crêpe, aidez vous d’une spatule pour la retourner et faites cuire ainsi les deux cotés de la crêpe avant de la garnir selon votre fantaisie.
La plus classique… mais sans doute la meilleure est la beurre (demi sel bien sûr) sucre !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]