Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Saint Parfait de Cordoue
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Les vêtements Cyrillus appelés à une “Seconde Histoire”

CYRILLUS

Cyrillus

Mathilde de Robien - publié le 30/01/18

Lorsque le prêt-à-porter se lance dans des initiatives collaboratives et écologiques, il répond en quelque sorte à l’appel du pape François en faveur de la "sauvegarde de notre maison commune".

Cyrillus, enseigne de prêt-à-porter qui habille toute la famille, fort de 40 ans d’existence, d’un réseau de 60 magasins dans l’Hexagone et d’une boutique en ligne, a lancé mi-octobre un site de revente entre particuliers de vêtements de sa propre marque, baptisé “Seconde Histoire by Cyrillus”. Leur devise : “Rien ne se perd, tout se transmet” et “encore plus un article Cyrillus !”, s’auto-félicite la marque.

Un site collaboratif

Transmettre des vêtements n’est pas un fait nouveau. “Depuis toujours, nous savons que nos vêtements passent d’un enfant à l’autre dans une fratrie, voire aux cousins, cousines et même aux enfants des amies car nous avons la réputation d’avoir de bons produits qui durent, des tissus résistants, une mode plus intemporelle”, confie Emmanuel Toulemonde, directeur général, sur le site de l’enseigne.


PARENTS SON CROWN

Lire aussi :
Jusqu’où gâter son enfant ?

En revanche, la marque innove en imaginant son propre site de revente intitulé “Seconde Histoire”, site collaboratif mettant en relation vendeur et acheteur, afin de donner une deuxième vie aux vêtements. Pour vendre, rien de plus simple, il suffit de quelques photos, un descriptif précis et un prix.

Un souci écologique ancré depuis 2016

Autre préoccupation revendiquée par la marque, toujours dans un souci écologique, le recyclage des vêtements. Cyrillus, depuis novembre 2016, invite à participer à leurs collectes de textile de toutes marques organisées régulièrement dans leurs boutiques. Les vêtements sont recyclés, et les donneurs bénéficient en échange de bons d’achat. Fin 2017, l’enseigne avait déjà collecté 28 tonnes de vêtements.

Donner, revendre ou recycler les vêtements, autant de solutions qui visent à protéger l’environnement, éviter le gaspillage, et “sauvegarder notre maison commune”, comme nous y invite le pape François dans son encyclique Laudato Si.




Lire aussi :
Mariage : comment choisir les tenues de cortège pour les enfants ?

Tags:
ÉcologieMode
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement