Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconAu quotidien
line break icon

Quel est le secret du succès de Roger Federer ?

Atsushi Taketazu / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun

Alain Kléan - Publié le 29/01/18

Légende vivante du tennis avec ses 101 trophées, le joueur suisse Roger Federer affronte ce vendredi 12 juillet son éternel rival, l’espagnol Rafael Nadal en demi-finale à Wimbledon. Un face à face qui va tenir en haleine les amateurs de tennis du monde entier, avec cette question qui fascine : Quel est le secret du succès de ce joueur exceptionnel âgé de 38 ans, dont la longévité est aussi un exploit ?

Ce vendredi le Suisse Roger Federer affronte l’Espagnol Rafael Nadal en demi-finale du tournoi de Wimbledon. Le quarantième chapitre d’une des plus belles rivalités de l’histoire du tennis. A chaque fois, c’est un évènement. Les confrontations entre les deux plus grands joueurs restent dans la mémoire collective de ce sport.

Mais c’est surtout Roger Federer qui étonne. À 38 ans, il le joueur le plus âgé à atteindre le dernier carré d’un Grand Chelem depuis Jimmy Connors à l’US Open en 1991. D’où vient la force, la détermination et la sérénité de ce champion aussi calme que discret ? « Vous qui êtes dans ce stade, c’est grâce à vous que je continue à m’entraîner. Merci pour tout. Et à vous, mon équipe, je vous aime », a-t-il glissé après une victoire contre Marin Cilic en 2018, avant de s’interrompre, la voix brisée par l’émotion.


Novak Djokovic

Lire aussi :
Novak Djokovic : « Avant d’être sportif, je suis chrétien »

Son équipe, c’est sans doute ce qui permet à Roger Federer de briller sur les terrains du monde entier avec une belle longévité. Aucun autre joueur du circuit ATP ne parcourt le monde autant que lui. Dans chaque tournoi qu’il dispute, il est toujours entouré d’une quinzaine de personnes : sa femme, ses quatre enfants et une dizaine de salariés.

La famille, le secret de Federer ?

La famille à ses côtés, voilà probablement le secret de fabrication du Suisse. Il s’était d’ailleurs livré à l’été 2017 à ce sujet dans le magazine espagnol XLSemenal : « Pour moi, l’organisation est essentielle. Par exemple à Wimbledon, nous louons plusieurs maisons ainsi ma famille dort sous le même toit. Il arrive aussi que nous dormions tous les six dans la même chambre ! » Le grand champion ne nie pas que cette proximité peut nuire à sa préparation, mais il assume.


Olivier Giroud

Lire aussi :
Olivier Giroud : « Les choix que j’ai faits dans ma vie ont été bénis par le Seigneur »

En 2011, à la veille de la finale du tournoi de Paris-Bercy il avait ainsi passé une nuit agitée. « Je ne me sentais pas au top. Les enfants (ses jumelles avaient alors quelques mois, ndlr.) dormaient dans notre chambre et ils ne se sentaient pas bien. » Une de ses filles vomissait et c’était impossible qu’elle s’endorme.« Mirka (son épouse, ndlr) m’a alors dit qu’elle la prenait au lit avec nous. Je lui ai dit : je joue la finale demain ! Et qu’est-ce que tu veux que je fasse m’a répondu Mirka. Bon, on a dormi comme on a pu et j’ai gagné la finale le lendemain ! » se souvient le champion.

Cette vie de père, Roger Federer la raconte sans détours. Et de se confier sur son apprentissage de « père » après la naissance de ses premiers enfants, récit dans lequel de nombreux parents se reconnaitront : « Je changeais les langes, je les baignais, je m’occupais la nuit, en réalité j’ai très peu de souvenirs sur les courts entre 2010 et 2011. Mes filles me prenaient tous mes pensées. A la fin j’ai dû me calmer car j’avais des douleurs au dos et j’étais très fatigué. Maintenant je vais marcher avec elles, je parle de beaucoup de choses, on va au musée, on fait des barbecues… »

En images : ces célébrités attachées à la Vierge Marie :

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement