Aleteia
Mercredi 21 octobre |
Sainte Céline
Spiritualité

Père René-Luc : la parabole du soleil ou comment expliquer la Trinité

Père René-Luc - Agnès Pinard Legry - Publié le 23/01/18

Récits allégoriques, les paraboles s’avèrent être de puissants moyens d’annoncer la parole. Fondateur avec Mgr Carré de CapMissio, l’école de Mission de Montpellier, le père René-Luc a décidé d’utiliser le même moyen pour évangéliser.

« Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, que l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient toujours avec vous. » Le mystère de la Trinité est au cœur de la liturgie de la messe. Pourtant, nombreux sont les catholiques à ne pas cerner ce qu’il représente. « Chaque jour nous faisons le signe de croix. Pourtant, entrer dans le mystère de la Trinité est certainement une des choses les plus difficiles de notre vie de foi », rappelle le père René-Luc.


DOOR

Lire aussi :
Père René-Luc : la parabole de la porte du cœur ou comment rencontrer Dieu ?

Comment comprendre – et expliquer – que nous ne croyons pas à trois dieux mais à un seul, qui est à la fois Père, Fils et Saint-Esprit ? Pour expliquer ce mystère, le père René-Luc reprend une image déjà développée par l’un des pères de l’Église : le soleil. « Qui peut regarder le soleil en face ? Personne. Si vous le regardez, vous êtes ébloui. Le soleil est le Père créateur. Personne ne l’a jamais vu « en face », personne ne le connait mais il est là », détaille-t-il.

Mais si vous ne pouvez pas contempler le soleil directement, vous pouvez voir ses rayons. « Et si le ménage n’a pas été très bien fait, vous pouvez même voir des particules de poussière s’agiter dans les rayons », s’amuse-t-il. Le rayon représente le fils, et la poussière, notre humanité. « Le rayon, c’est Dieu qui est venu jusqu’à nous, qui a pris chair pour que nous puissions le voir encore mieux. Lui qui était Dieu, que personne n’avait jamais vu, s’est donné à voir par son Fils, le rayon de soleil. Il s’est fait homme parmi les hommes pour que nous puissions le comprendre, le connaitre ».




Lire aussi :
Comment j’ai enfin compris qui est l’Esprit Saint

Enfin, parfois, quand il pleut ou qu’il y a des nuages, nous ne voyons pas le soleil. « Pourtant, nous savons qu’il est là grâce à la lumière du jour et la chaleur », indique le père René-Luc. S’il n’y avait pas de soleil, il n’y aurait plus de vie. L’Esprit saint est cette lumière,  « un guide qui éclaire notre route mais aussi une chaleur qui réchauffe ».

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Esprit saint
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
RÓŻANIEC DZIECI
La rédaction d'Aleteia
Un million d'enfants vont prier le chapelet e...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement