Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dieu dans la souffrance : inexistant ? Impuissant ? Sadique ?

Sad and lonely young girl
By tommaso79 | Shutterstock
Partager

Pourquoi la souffrance ? Pour appréhender cette question e père Nathanaël Garric, membre de la communauté de l’Emmanuel et responsable du secteur Jeunes d’Aix-en-Provence, donne dans une petite vidéo des éléments qui aident à entrer dans le mystère de la souffrance.

« Si je fais l’expérience du mal, c’est que Dieu n’existe pas » ? Le père Garric s’empresse de contourner le piège de cette question en répondant par une pirouette qui introduit sa démonstration : « Si Dieu n’existe pas, d’où vient le Bien ? ». Son but ? Faire comprendre que la coexistence de Dieu et de la souffrance ne rend pas Dieu responsable du mal. « La souffrance n’a pas de sens », affirme le jeune prêtre : lui chercher une justification c’est se faire une idée fausse d’un Dieu punisseur, violent, ou même sadique.

La Genèse nous le raconte : « Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon » (Gn, 1.31), et le père Garric insiste : le mal ne naît pas de Dieu. Il ne naît pas non plus de l’homme seul. C’est sa libre collaboration avec le Serpent qui l’enchaîne au péché.

On peut reprocher à Dieu de ne pas supprimer le mal, d’être insensible ou même sadique. C’est se méprendre sur les intentions de Dieu, qui s’applique à retourner le mal pour en faire « le lieu de l’expérience du Bien ». La mort sur la croix est le signe de l’immense compassion divine, celle d’un Dieu qui vient habiter la souffrance humaine en tant que « père, un père plein de compassion pour nous », souligne le père Garric pour conclure.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]