Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Cinq paroles des Pères du désert pour passer une bonne semaine

Antoine Mekary | ALETEIA
Partager
Commenter

Ces paroles ancestrales sont emplies de sagesse.

Lors de son voyage en Égypte en avril dernier, alors qu’il s’adressait plus particulièrement aux religieux, le pape François les exhorta à « puiser à l’exemple de saint Paul l’ermite, de saint Antoine, des saints Pères du désert, des nombreux moines qui, par leur vie et leur exemple, ont ouvert les portes du ciel à tant de frères et de sœurs. »

En effet, bien qu’ayant vécu au IVe siècle, ces Pères ermites fondateurs du monachisme peuvent être pour nous tous des sources d’inspiration, notamment par leurs paroles, ou apophtègmes, retranscrites par leurs disciples et compilées en grec dès le Ve siècle. Ainsi, ces préceptes, anecdotes et paroles emplies de sagesse ont traversé les époques et constituent encore aujourd’hui une riche nourriture spirituelle.

Voici donc cinq paroles des Pères du désert – une pour chaque jour de la semaine – pour faire le plein spirituellement et traverser cette nouvelle semaine du bon pied !

Lundi

L’abbé Hyperéchios a dit : « Aie toujours à l’esprit le royaume des cieux, et tu le recevras en héritage ».

Mardi

L’abbé Or a dit : « La couronne d’un moine est l’humilité ».

Mercredi

Un frère demanda à l’abbé Sisoès (mort en 429) : « Quelle est la voie qui mène à l’humilité ? ». Le vieillard lui dit : « La voie de l’humilité, c’est la tempérance, prier, et considérer que l’on est en-dessous de tout autre créature. »

Jeudi

L’abbé Sarmate a dit : « Je préfère un homme qui a commis un péché mais qui le reconnaît et en fait pénitence, à celui qui, n’ayant pas péché comme l’autre, se croit juste et innocent. »

Vendredi

Un frère demanda à l’abbé Sisoès : « Que dois-je faire, Abba, car je suis tombé ? ». Le vieillard lui dit : « Relève-toi. » Le frère dit : « Je me suis relevé et je suis tombé de nouveau. » Le vieillard dit : « Relève-toi encore et encore. » Alors le frère demanda : « Jusqu’à quand ? » Le vieillard répondit : « Jusqu’à ce que tu sois emporté ou dans le bien ou dans la chute ; car dans l’état où se trouve l’homme, ainsi s’en va-t-il au jugement. »

Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
    |
    Les plus partagés
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]