Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 18 mai |
Saint Eric de Suède
home iconSpiritualité
line break icon

Voici le « mot de passe » qui permet de rallumer la foi

YOUNG PEOPLE SANTIAGO

Vincenzo PINTO I AFP

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - Publié le 18/01/18

Lors de son voyage au Chili, le pape François a rencontré des jeunes catholiques. L'occasion de leur livrer un précieux conseil.

Dans une rencontre chaleureuse avec des jeunes catholiques au sanctuaire marial de Maipú le 17 janvier, le pape François a invité les générations futures à regarder le monde avec les yeux du Christ. Les jeunes, a reconnu le Pape, sont stimulés par les défis et de nombreuses « bonnes idées » peuvent naître dans leurs cœurs. « L’Église a tant besoin de vous », a-t-il lancé spontanément, pour l’aider à avoir un « visage jeune ».


POPE VIRGIN CARMEL

Lire aussi :
La figure de Marie au coeur du voyage du pape François au Chili

Pour être vraiment acteur de l’Église, le pape François leur a soufflé une « règle d’or », une sorte de mot de passe à inscrire sur leur téléphone pour ne surtout pas l’oublier : « Que ferait Jésus à ma place ? ». À chaque instant, dans la joie et dans les épreuves, a indiqué le successeur de Pierre, il faut se poser cette question. Lui seul est « source de vie et de joie » et allume « l’étincelle » du cœur. Et le véritable acteur de l’Histoire selon le Pape, c’est celui qui sait transmettre cette étincelle aux autres — et particulièrement à ceux dans le besoin — comme le Bon Samaritain et les disciples du Christ.

« Que ferait le Christ à ma place ? »

« “Que ferait le Christ à ma place ?” à l’école, à l’université, dans la rue, à la maison, avec mes amis, au travail », a énuméré le Saint-Père. « Quand vous allez danser, quand vous faites du sport ou allez au stade, “que ferait le Christ à ma place ?” », a-t-il insisté. Une doctrine ou un seul enseignement religieux théorique ne suffisent pas. Il vaut véritablement vivre comme le Christ, « c’est ce qui fait vibrer notre cœur », a aussi souligné le Saint-Père. Il faut donc prendre le risque d’aller à la rencontre des autres, poussé par la certitude d’avoir à ses côtés le Seigneur et son Église. Celle-ci, a admis le pontife, n’est « certainement pas parfaite » mais elle a une « grande capacité à aimer » et à s’offrir pour les autres.

Tags:
chilijeunesPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
2
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
5
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
6
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
7
DIVINE MERCY
Philip Kosloski
Le pouvoir de la prière de 15h à la Divine Miséricorde
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement