Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vous avez des problèmes de peau ? Priez saint Antoine le Grand

Maladie de peau
© Shutterstock
Partager

Les maladies de peau sont parfois très difficiles à guérir. N’hésitez pas à solliciter saint Antoine le Grand pour vous y aider ! Le 17 janvier l’Église honore sa mémoire.

Antoine, jeune homme issu d’une riche famille égyptienne de cultivateurs, quitta tout à 20 ans pour se consacrer à la prière. Il s’installa seul à flanc de montagne dans le désert de Nitrie, où il subit, selon la légende, les attaques du démon qui prend l’apparence de bêtes féroces ou sensuelles. Ce sont les célèbres tentations de saint Antoine.

Comme de nombreux disciples sont venus le rejoindre au désert, il organise la vie monastique ainsi que celle des ermites et est considéré pour cela comme le « père des moines » et vécu jusqu’à l’âge de 105 ans ! On pense qu’il a souffert dans le désert d’éruptions cutanées et du zona, appelé au Moyen Âge, « feu de saint Antoine ». Toute personne qui a souffert de cette maladie peut témoigner de la véracité de cette appellation !

Mal des ardents

Parfois le feu de saint Antoine désignait le « mal des ardents » dû à une contamination par un champignon du seigle servant à faire le pain. En 1070 des reliques de saint Antoine furent rapportées dans une chapelle à La Motte-aux-Bois, près de Vienne dans le Dauphiné. Un jeune noble, Guérin de Valloire, atteint du mal des ardents avait fait vœu, en cas de guérison, de se consacrer aux malades. Il est sauvé et avec son père Gaston, ils fondent la compagnie charitable des frères de l’aumône.

Regroupée dans un hôpital dédié à saint Antoine, la communauté recueille et soigne les malades atteints du mal des ardents. Un pèlerinage apparaît bientôt et l’état de santé de nombreuses victimes s’améliore aussi grâce aux bons traitements des moines qui nourrissent les malades avec du pain de froment et de viande de porc dont la graisse servait à faire des baumes. L’ordre hospitalier de Saint-Antoine est ainsi fondé en 1095 et on prit l’habitude de demander l’intercession de saint Antoine pour être protégé des maladies dont le saint ermite a souffert, mais aussi de toutes les maladies pestilentielles, de la peste bubonique et de toutes les dermatoses.

Prière à Saint Antoine

À défaut d’aller en pèlerinage à Saint-Antoine-l’Abbaye, l’un des plus beau villages de France à mi chemin entre Grenoble et Valence, on peut lorsqu’on souffre d’une de ces maladies de peau qui vous démange et vous empoisonne la vie quotidienne dire la prière suivante :

Saint Antoine, toi qui chassais le diable en chantant des psaumes
Aide-moi à chasser le feu malin qui brûle mon corps
Saint Antoine, efface de ma peau ce mal qui le ronge
Comme le pêché ronge l’âme
Toi qui ne cessa de purifier ton corps
Aide moi à purifier le mien
Rends au démon ses démangeaisons
Et transforme ma souffrance en espérance.
Amen

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]